Depuis mi novembre 2012, plus besoin de constituer un groupe pour pouvoir visiter l’assemblée nationale qui propose maintenant des visites pour individuel. J’ai donc sauté sur l’occasion pour découvrir l’ancien Palais de Bourbon.

Assemblée Nationale Lutetiablog Lutetia

Initialement construit de 1720 à 1728 à 5 hectares à la périphérie de Paris et inspiré du Grand Trianon de Versailles, le palais de Bourbon, étroitement lié à l’hôtel de Lassay, se situe maintenant au cœur de Paris. Les jardins de cet hôtel particulier donnaient directement sur la scène.
Pendant la révolution, le palais de Bourbon a été transformé en hémicycle pour les députés donc le prince de Condé n’a jamais pu récupérer ce bien qui restera propriété de l’état par la suite.
NB : l’hôtel de Lassy qui a conservé son style et son arrangement original est aujourd’hui toujours visitable mais uniquement en compagnie d’un député ou pendant les journées du patrimoine.

 

La visite commence par la galerie des fêtes décorée de peintures de Francois Joseph Heim, qui relie les 2 hémicycles : ancien et nouveau, l’ancien hémicycle étant maintenant trop petit pour accueillir tous les députés.

Galerie des fetes Lutetiablog Lutetia

On continue par la rotonde, le « carrefour » de l’assemblée nationale qui abrite notamment un kiosque à journaux.
On passe ensuite par la salle des pas perdus avec sa décoration mixte de peintures symboles de la révolution industrielle (bateau à vapeur, locomotive...) et de nus de l’antiquité.
On avance jusqu’à la salle des quatre colonnes, celle la même où l’on voit souvent les journalistes interviewer les députés à la sortie des séances.
On découvre le grand salon avec son haut relief en un bloc de bronze de 4 tonnes qui montre la réunion des états généraux du 23 juin 1789.

Salles des séances Lutetiablog Lutetia
On admire enfin hémicycle avec sa grande peinture murale de l’école d’Athène de Rapahelle avant de passer à la salle des conférences avec sa décoration très lourde. Au 4 coins de la pièce la statue des rois principaux de France : Louis VI, Louis XII, Charlemagne et Saint Louis ; sur les murs les textes importants pour la démocratie Française tels que le Charte de 1830 ou le Code de Napoléon ou encore la représentation des vertues du pouvoir : force, tempérance, prudence et justice. Avant de découvrir la pièce suivante, on admire un magnifique piano : un meuble qui était utilisé avant internet et le téléphone portable pour transmettre des messages aux députés.

Piano Assemblée Nationale Lutetiablog LUtetia

La visite se termine par la magnifique bibliothèque dont les plafonds ont été peints par Delacroix et qui contient plus de 800 000 livres (dont 90% sont en fait à la réserve au sous sol) La bibliothèque contient entre autre une copie du procès de Jeanne d’Arc ou encore un des 3 calendriers aztèque existant encore dans le monde.

 Bibliothèque Assemblée Nationale Lutetiablog Lutetia

Après ce tour de l’Assemblée Nationale, le visiteur est invité à découvrir une collection de Marianne et à passer faire de menue emplettes à la boutique.

 

Visite de l’Assemblée Nationale
Le samedi à 9h30, 10h30, 14h et 15h
Inscription par mail : visites-individuels@assembléee-nationale.fr ou par téléphone au 01 40 63 56 00
Visite guidée possible quand l’Assemblée siège
Prix : GRATUIT
NB : il faut venir avec une pièce d’identité