19 janvier 2013

Exposition « Rêve de monuments » à la Conciergerie : décevante et chaotique

Le descriptif de l’expo n’était pas très clair, l’expo ne l’est pas non plus.

Située dans la grande salle d’arme de la Conciergerie, l’exposition « Rêve de monuments, architectures imagées du Moyen Age à nos jours » occupe totalement l’espace, si vous espériez faire d’une pierre deux coups : l’expo + la Conciergerie, passez votre chemin, en ce moment c’est l’expo uniquement.

Reve de Monument Lutetiablog Lutetia

J’ai trouvé l’exposition chaotique et honnêtement, je ne sais pas comment organiser mon article pour en parler, voici donc une suite d’éléments vue lors de cette visite :
-          des gravures de Gustave Doré, célèbre illustrateur de la fin du XIXème qui est notamment connu pour ses illustrations religieuses et fantastiques
-          des dessins médiévaux : le graal, des fées, des magiciens qui font beaucoup penser aux dessins de Royo
-          des esquisses et des peintures de restauration de châteaux qui représentent presque la moitié de l’expo : projets architecturaux, fantasmes ou réelles restaurations, le visiteur ne sait pas toujours ce dont il s’agit mais qui donne envie de (re)visiter des châteaux français comme par exemple celui de Pierrefonds
-          des exemples de fausses ruines que certains riches excentriques se font construire (ici Beckford ou Parex)
-          des chateaux de films : la belle au bois dormant, le hobbit....

Au final, une exposition hors sujet et pas assez approfondie : tant qu’à faire quelque chose sur le fantastique et l’architecture, il aurait fallu parler du château d’Harry Potter, des monuments dans Lord of the Ring et meme pousser l’expo jusqu’à parler de l’Etoile Noir de Star Wars !

Rêve de monuments, architecture imagées du Moyen Age à nos jours à la Conciergerie
2 boulevard du Palais, Paris 1er
Jusqu’au 24 février 2013
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h
Prix : 8,5€


18 janvier 2013

Assister à la revue mythique du Lido « Bonheur » et en prendre plein les yeux

Comme je l’avais dit dans mon récit de la visite des Coulisses du Lido, il est plus sympa de voir le spectacle puis de faire le tour guidé afin de pouvoir reconnaitre des éléments des costumes ou des décors et raviver nos souvenirs du spectacle.

C’est ce que j’avais moi même fait, ayant pu être invitée par une amie qui travaille au Lido ! L’amie en question m’avait prévenue : les places ne sont pas placées et fonctionnent par catégorie, donc pour être le mieux classé de la catégorie, il faut arriver tôt soit vers 19h. Attention, passage obligatoire et payant au vestiaire (2€ la pièce)

Installés par le chef de rang, celui ci nous apporte immédiatement une bouteille de champagne. Le spectacle commence tranquillement avec quelques musiciens et une chanteuse qui chauffe la salle. Les spectateurs ayant pris la formule repas, dinent pendant que le groupe fait sa prestation. Certains couplent vont même danser sur la piste de danse.
Un photographe passe également dans les rangs pour prendre en photo tous les visiteurs.

La revue commence enfin avec la meneuse de revue qui semble descendre du ciel. Le spectacle est un enchainement de petits numéros avec à chaque fois des thèmes et des costumes différents : la nature avec des costumes à base de plume d’oiseux multicolores, la mode avec des robe type Audrey Hepburn, les chats avec des costumes.... de chats, le sexy avec des déguisements de léopards...., l’inde avec un temple indien et des statues indiennes, l’eau avec la piscine (on pourrait plutôt parler de bassin), le cabaret avec un numéro qui fait beaucoup penser à la comédie musicale Cabaret....

Lido Lutetiablog Lutetia

Les Blubells Girls dansent sur scène. Pour rappel, il y a celles qui dansent seins nus et les autres, le must étant bien sûr de faire parti de la troupe des topless. On voit également la meneuse de revue évoluer et notamment passer avec son magnifique manteau de plumes blanches qui vaudrait 80 000€ selon la guide des Coulisses du Lido.

Entre certains petits numéros d’ « entractes » avec un clown, un couple de patineur qui fait son petit effet sur la minuscule patinoire qui surgit au milieu de la scène, un joueur de diabolo très doué et un spectacle de draps toujours très appréciable car selon moi très similaire au pole dance.

Le spectacle se termine avec la star du spectacle qui trouve enfin le bonheur : « ce soir j'ai trouvé le bonheuur merci et bonsoir, au lido de paris, quel bonheur! » et le photographe qui vient à chaque table vendre ses photos, retouchées svp !

 

Une soirée qui passe très très vite, où chaque numéro offre une surprise et est l’occasion de s’émerveiller devant les idées du chorégraphe, le faste des décors et la beauté des costumes (dont on ne remarque pas du tout, de loin, que ceux ci sont tout élimés et reprisés). C’est peut être une attraction à touriste, mais cela vaut vraiment le coup de le faire une fois dans sa vie.

 

Revue Bonheur au Lido
Prix : de 160€ à 60€ - Pour rappel, il y a pour chaque représentation quelques places disponibles au bar à 60€
116 bis avenue des Champs Elysée, Paris 8ème
Tel : 01 40 76 56 10

17 janvier 2013

Participez au flash mob / bataille de polochon ce dimanche 20 janvier à Paris

Dimanche 20 janvier 2013 à 15h, venez vous défouler et participer à un flash mob gigantesque en vous engageant dans la bataille de polochon.

Bataille de Polonchon Lutetiablog Lutetia

Armez vous de vos oreillers les plus « plumeux » et lancez-vous. L’occasion de tabasser vos ennemis ou de faire des calins tout doux à vos amis.

Pour ceux qui hesitent encore, voici un petit aperçu du même flash mob édition 2012.

Bataille de polochon 2013
Dimanche 20 Janvier 2013 à Paris
15h
Lieux : Esplanade de la gare Saint Lazare

16 janvier 2013

Bollynan : le resto indien authentique et pas cher rue Montorgeuil spécialiste du nan

Tout le monde connait le nan nature ou le nan au fromage, mais connaissez vous le nan ou poulet ou encore au nutella ?
Bollynan est un restaurant indien rue de Montorgeuil qui est connu pour 1) réaliser les nans devant le client et 2) pour faire un nan fourré à presque tout ce que vous voulez.

Pour la réalisation des nans, j’ai découvert qu’il fallait faire cuire le nan dans un four spécial de forme ronde en collant une boule de pate étalée sur un torchon sur la paroi intérieure du four.  Très sympa à voir et on récupère ensuite un nan tout chaud.

Bollynan Lutetiablog Lutetia

Pour le festin de nan, certains nans sont déjà préparés comme par exemple celui au poulet tikka, au fromage et aux petits légumes, un vrai régal pour 7,80€ sur place (et c’est seulement 5€ à emporter). L’important étant bien sûr de finir le repas par un nan sucré, comme le classique (pour les occidentaux car celui n’a rien d’authentique) nan au nutella.

Le bonus : les produits seraient bios.

Bollynan
12 rue des petits carreaux, paris 02
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 23h
Mais ça ne coute rien d’appeler pour vérifier que c’est ouvert, car la première fois que j’ai voulu y aller, j’ai trouvé porte close
Téléphone : 01 45 08 40 51


14 janvier 2013

Visite de l’Assemblée Nationale (ou le Palais de Bourbon)

Depuis mi novembre 2012, plus besoin de constituer un groupe pour pouvoir visiter l’assemblée nationale qui propose maintenant des visites pour individuel. J’ai donc sauté sur l’occasion pour découvrir l’ancien Palais de Bourbon.

Assemblée Nationale Lutetiablog Lutetia

Initialement construit de 1720 à 1728 à 5 hectares à la périphérie de Paris et inspiré du Grand Trianon de Versailles, le palais de Bourbon, étroitement lié à l’hôtel de Lassay, se situe maintenant au cœur de Paris. Les jardins de cet hôtel particulier donnaient directement sur la scène.
Pendant la révolution, le palais de Bourbon a été transformé en hémicycle pour les députés donc le prince de Condé n’a jamais pu récupérer ce bien qui restera propriété de l’état par la suite.
NB : l’hôtel de Lassy qui a conservé son style et son arrangement original est aujourd’hui toujours visitable mais uniquement en compagnie d’un député ou pendant les journées du patrimoine.

 

La visite commence par la galerie des fêtes décorée de peintures de Francois Joseph Heim, qui relie les 2 hémicycles : ancien et nouveau, l’ancien hémicycle étant maintenant trop petit pour accueillir tous les députés.

Galerie des fetes Lutetiablog Lutetia

On continue par la rotonde, le « carrefour » de l’assemblée nationale qui abrite notamment un kiosque à journaux.
On passe ensuite par la salle des pas perdus avec sa décoration mixte de peintures symboles de la révolution industrielle (bateau à vapeur, locomotive...) et de nus de l’antiquité.
On avance jusqu’à la salle des quatre colonnes, celle la même où l’on voit souvent les journalistes interviewer les députés à la sortie des séances.
On découvre le grand salon avec son haut relief en un bloc de bronze de 4 tonnes qui montre la réunion des états généraux du 23 juin 1789.

Salles des séances Lutetiablog Lutetia
On admire enfin hémicycle avec sa grande peinture murale de l’école d’Athène de Rapahelle avant de passer à la salle des conférences avec sa décoration très lourde. Au 4 coins de la pièce la statue des rois principaux de France : Louis VI, Louis XII, Charlemagne et Saint Louis ; sur les murs les textes importants pour la démocratie Française tels que le Charte de 1830 ou le Code de Napoléon ou encore la représentation des vertues du pouvoir : force, tempérance, prudence et justice. Avant de découvrir la pièce suivante, on admire un magnifique piano : un meuble qui était utilisé avant internet et le téléphone portable pour transmettre des messages aux députés.

Piano Assemblée Nationale Lutetiablog LUtetia

La visite se termine par la magnifique bibliothèque dont les plafonds ont été peints par Delacroix et qui contient plus de 800 000 livres (dont 90% sont en fait à la réserve au sous sol) La bibliothèque contient entre autre une copie du procès de Jeanne d’Arc ou encore un des 3 calendriers aztèque existant encore dans le monde.

 Bibliothèque Assemblée Nationale Lutetiablog Lutetia

Après ce tour de l’Assemblée Nationale, le visiteur est invité à découvrir une collection de Marianne et à passer faire de menue emplettes à la boutique.

 

Visite de l’Assemblée Nationale
Le samedi à 9h30, 10h30, 14h et 15h
Inscription par mail : visites-individuels@assembléee-nationale.fr ou par téléphone au 01 40 63 56 00
Visite guidée possible quand l’Assemblée siège
Prix : GRATUIT
NB : il faut venir avec une pièce d’identité

13 janvier 2013

Exposition Chaim Soutine, l’ordre du chaos à l’Orangerie

Chaim Soutine est une artiste russe venu en France encore tout jeune avec l’espoir d’apprendre la peinture et de devenir peintre. Hebergé dans un premier à la Ruche, un des ateliers d’artiste de Montparnasse, celui ci devient vite ami avec Modigliani qui le présente à son marchand d’art : Zborowski.

Chaim Soutine supportant mal la vie parisienne et les parisiens, Zborowski lui propose d’aller se reposer quelques temps à Ceret et lui offre même de lui payer son transport, ce que Soutine accepte. C’est le début d’une grande période de peinture avec des series de paysages très tourmentées, d’autant plus que Soutine y apprends la mort de son ami Modigliani.

En 1922, le collectionneur américain Alfred Barnes tombera en pâmoison devant les toiles de Soutine et en achetera une soixantaine ce qui garanti enfin un peu de sécurité financière à Soutine. Plus tard, il trouve un autre « mécène » en la personne de Marcellin et de sa femme Madeline Castaing.

Très connu pour son temperament fougueux et son processus de creation très particulier, Soutine ne supporte pas que quiconque l’observe peintre ou même jette un oeil sur une de ses toiles avant que celle ci soit finie, sauf Madeleine Castaing qui est devenu très proche de l’artiste.

Chaim Soutine Maisons Lutetiablog LutetiaLes Maisons de Chaim Soutine


L’exposition s’organise autour de trois axes : 1) les paysages 2) les natures mortes et 3) les portraits (celles ci même qui ont permis à Soutine de se faire remarquer par Barnes)  Une belle retrospective sur l’oeuvre de Soutine qui permet d’avoir une large vision de ses oeuvres et notamment de bien appréhender sa façon de travailler et son obsession des series. Une exposition que j’ai eu beaucoup de plaisir à voir, notamment parce que j’ai pu faire de nombreux liens avec les explications de la guide de l’expo Modigliani / Soutine à la pinacothèque.

 

Chaim Soutine, l’ordre du chaos au musée de l’Orangerie
Jardin des Tuileries
Jusqu’au 24 janvier 2013
Ouvert du mercredi au lundi de 9h à 18h
Prix : 7,5€

12 janvier 2013

Profitez des réductions sur les visites Cultival via Ticket Minute

Cultival est une des agences évènementiels qui organise à Paris des visites très sympas, c’est par exemple eux qui proposent la visite des dessous de la Tour Eiffel ou encore la visite des coulisses du Lido.

De nombreuses visites sont actuellement vendues à prix réduits sur le site Ticket Minute, j’ai profité de ces réductions pour acheter des contremarques à prix réduits pour trois d'entre elles:
-  Au coeur de la Garde Républicaine pour 7,5€ au lieu de 12,5€ : "Poussez la porte du quartier des Célestins et venez découvrir le lieu d'entraînement des cavaliers de la Garde Républicaine !
Edifié en 1895, le quartier abrite depuis cette date l'état-major et le régiment de cavalerie de la Garde Républicaine. Ses écuries accueillent aujourd'hui les 140 chevaux du 1er escadron et de la fanfare de cavalerie. Accompagnez par un guide Cultival, vous commencerez votre visite guidée par la salle de traditions dédiée à l’histoire de la Garde Républicaine de 1802 à nos jours et aménagée dans une ancienne écurie. Vous serez subjugué par la magnifique structure type Eiffel du manège où les cavaliers du quartier s'entraînent quotidiennement. Votre guide vous détaillera au sein de la Grande Ecurie et l’Ecurie de l’Etat-major, les caractéristiques des majestueux chevaux."

Garde Republicainte Lutetiablog Lutetia

- les coulisses du théâtre du Chatelet pour 9€ au lieu de 13,5€ : "Entrez dans l'envers du décor de ce théâtre parisien mythique, au cour d'une visite guidée entre scène et coulisses. Laissez-vous instruire sur l’architecture du lieu, composé de parterre et balcons pour voir et être vu, typiques des théâtres à l’italienne. Guidé par un professionnel du monde du spectacle, vous emprunterez l'entrée des artistes, découvrirez le plateau et ses abords, les dessous de scène ainsi que les salles de répétition et les foyers. L'émotion de l'artiste, l'excitation des techniciens, l'angoisse du lever de rideau vous gagneront. L'atmosphère de ce théâtre mythique vous envoûtera !
Situé en plein cœur de Paris, sur la place du Châtelet, le théâtre est inauguré en 1862 en présence de l’impératrice Eugénie. Construit à la demande du Baron Haussmann, il comptait alors 2 500 places, ce qui en faisait le plus grand théâtre de la ville. Son acoustique extraordinaire et ses machineries à pyrotechnique lui permettaient d’accueillir des représentations à grand spectacle. « Danse, opéra, féerie, musique, drame, tragédie, comédie, vaudeville et pantomime » : chacun de ses mots figure sur son plafond, comme une promesse à la diversité des arts vivants que le Châtelet accueille depuis sa création."

 - les coulisses du théâtre Athénée pour 9€ au lieu de 13,5€ : "Accompagné d’un conférencier, découvrez côté coulisses, une des plus belles salles à l'italienne de Paris. Vous serez subjugué par ses richesses architecturales ainsi que son inestimable patrimoine artistique marqué par la figure de Louis Jouvet. Classé Monument Historique, l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet donne à entendre, dans une salle aux résonances exceptionnelles, de grands textes des répertoires théâtral et lyrique ainsi que des créations contemporaines, toujours dans le souci de les rendre accessibles à un public aussi large que possible. Une visite atypique qui mélange art, histoire et architecture, qui vous plongera dans le vieux Paris.
Un édifice colossal est construit au début des années 1880 selon une esthétique naïve de temple hindou : l'Eden-Théâtre. Lieu fabuleux mais impossible théâtre, l'Eden finit par disparaître quelques années plus tard.
L'actuel Athénée, dont la salle est aménagée dans l'un des foyers de l'Eden est inauguré en 1896. Il conjugue alors intimité, proximité et se fond dans l’urbanisme parisien. Environ un siècle après l'aménagement de l'Athénée sur l'emplacement d'un paradis perdu, subsistent encore quelques traces au-dessus de la coupole de la salle : un plafond décoré de motifs indiens, rouges, noirs et bruns, derniers vestiges incongrus et émouvants de l'Eden-Théâtre."

 

Coulisses Theatre Lutetiablog Lutetia

Profitez de ce bon plan tant qu’il en est encore temps et, pour info, je me demande si la visite de la garde républicaine ne correspond pas à la visite « Les artisans de la calaverie » de Paris Face Cachée.

11 janvier 2013

Revivre le paris médiéval avec l’expo la demeure médiévale à Paris aux Archives Nationales

Au vu de nom de l’exposition, je m’attendais à en découvrir beaucoup sur les maisons médiévales : l’organisation typique d’une demeure, les caractéristiques archirecturaleset sa perpetuation et sa survie à travers le temps. Mais, à mon sens, l’exposition porte plus sur la ville médiévale que sur la demeure médiévale.

 

demeure medievale lutetiablog lutetia

On commence par reposer le contexte historique : à l’époque Paris était constitué de grands domaines qui appartenaient au roi, aux nobles ou à des congrégations religieuses. Quelques plans subsistent encore, mais ce sont principalement les documents commerciaux et juridiques qui permettent de reconstituer la ville telle qu’elle était à l’époque. L’exposition présentent donc bon nombre de ces documents : diplomes confirmant l’immunité de tel ou tel édifice à son propriétaire, facture des matériaux pour construction, jugement concernant un accident arrivé lors d’un chantier, legs,.... Ecris en latin ou en francais ancien, des gros plans et des traductions sont parfois proposés sur le côté de chaque vitrine, attention à ne pas les rater car ils apportent des informations interessantes quand on ne peut rien comprendre des documents exposés en vitrine.

 On passe ensuite aux hôtels particuliers parisiens les plus prestigieux. L’exposition présente les plus beaux hôtels particuliers : certains ont completement disparus et d’autres présentent encore quelques vestiges du passé : hotel de Bourgogne, hôtel de Soubise, hotel de Saint Mesme.... le visiteur met des images sur ces noms et les repositionne dans Paris.

 Au final une expo interessante sur le Paris médievale et pratique pour mieux repérer les restes d’hôtel particuliers à Paris, mais un peu hors sujet par rapport au titre et très petite : l'expo tient en deux salles.

 

La demeure médiévale à Paris aux Archives Nationales
60 rue des Francs Bourgeois, paris 03
Jusqu’au 14 janvier 2013
Prix : 6€
Ouvert du lundi au dimanche de 14h à 17h30

10 janvier 2013

Observer les poissons et les requins au Cineaqua de Paris via la réduction dispo sur Groupon

L’aquarium de Paris est bien connu des parisiens pour plusieurs raisons : 1) il est situé à Trocadero soit juste en face de la Tour Eiffel  2) c’est le deuxième aquarium de Paris en taille après celui de la Porte Dorée et 3) il contient beaucoup de requins ce qui attire énormement les amateurs du genre et les enfants.

 

Cineaqua Lutetiablog Lutetia

Avec 43 bassins, 500 espèces de poissons sur 3500m² en souterrain, l’aquarium de Paris semble prometteur..... et pourtant. On fait très rapidemment le tour des bassins car les poissons sont un peu « fades » : pas de feu d’artifice de couleur mais beaucoup de poissons « neutres ». On apprécie pourtant le bassin à caresses où les enfants (et les plus grands) peuvent caresser des carpes (et après les mains sentent le poisson!) ainsi que le tunnel aux requins : un aquarium arrangé de telle sorte que les visiteurs peuvent en faire le tour et même passer en dessous : c’est dans cet aquarium que se trouvent la plupart des requins.
Le Cineaqua dispose également de deux salles de cinéma qui diffusent des films sur le thème de la mer dont la durée peut varier de quelques minutes à une heure.

Une promenade sympa mais qui ne vaut absolument pas les 20€ que le Cineaqua en demande et c’est pour cela qu’il faut profiter de la réduction actuellement proposée sur Groupon : une entrée à 9,99€ pour un adulte et 6,5€ pour un enfant, un vrai bon plan.

Pour la petite annecdote, sachez que l’aquarium a été construit en 1867 dans d’anciennes carrières qui ont servies à heberger la cavalerie de Napoleon puis de champignonnière, c’était alors le plus grand aquarium du monde.


Cineaqua / Aquarium de Paris à Trocadero
5 Avenue Albert De Mun
75016 Paris
Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 19hPrix : Adulte 20€ ou sinon profitez de l'offre actuelle à 9,99€ sur Groupon