C’est avec Paris Face Cachée, que j’ai eu l’occasion de visiter l’une des trois usines d’eau non potable de Paris.

Paris est à la pointe de la technologie avec DEUX réseaux de traitement d’eau : un non potable nettoyée pour les égouts, le nettoyage des rues et l’arrosage des parcs et jardins et un réseau d’eau potable traitée pour tout le reste. Et oui, même l’eau des toilettes est potable à Paris. Attention cependant à ne pas confondre nettoyer qui veut dire « enlever les matières en suspension » et traiter qui veut dire « nettoyer puis traiter chimiquement.»
 Les usines d’eau potable de Paris ne sont pas visitables pour des questions d’hygiène et surtout de sécurité : même les agents d’eau de Paris ont bien du mal à obtenir les autorisations nécessaires pour s’y rendre.

L’usine a été créée par Belgrand, qui travaillait avec Haussman pour ce qui concerne l’eau dans les années 1860 et fonctionnait initialement avec une pompe à feu. Perdue au milieu de la campagne, l’usine est maintenant intégrée aux bâtiments d’Austerlitz mais on peut facilement la repérer grâce à l’œuvre d’art de Chen Zhen qui permet de voir l’eau passer dans le corps du dragon.

dragon eau chen zhen lutetiablog lutetia

Quand on visite l’usine, on ne voit rien d’autre que d’énormes tuyaux : les tuyaux gris servent à véhiculer l’eau qui vient d’être pompée de la Seine, les tuyaux rouges et bleus servent à acheminer l’eau vers les réservoirs de Villejuif ou Charonne.  Au milieu de tout cela, la grille de nettoyage pour récupérer les déchets soit plus de 5 tonnes par an de tout et n’importe quoi. L’usine est entièrement contrôlée à distance et fonctionne en mode double afin de pouvoir palier à tout problème en coupant l’un des accès mais en maintenant l’autre en marche.

Usine eau Austerlitz lutetiablog lutetia

Une visite très intéressante grâce à un guide qui a su rendre vivant une visite sous terraine pour regarder des tubes ! De façon générale, l’usine n’est pas ouverte au public, Paris Face Cachée était donc la seule occasion de pénétrer dans cette usine secrète.


Nota bene : pour voir la fontaine dragon en fonctionnement, n'hésitez pas à regarder l'épisode qui y est consacré dans l'émission "Paris en plus grand."