08 décembre 2013

Diner au restaurant de la Maison Blanche à Paris et profiter de sa vue unique

Un restaurant unique pour une occasion unique : c'est après avoir tenté en vain de réserver une table chez Apicius, à la Tour d'argent ou au Jules Verne que nous nous sommes rabattus sur la Maison Blanche, ultra connu pour sa vue.

MaisonBlancheResto

J'annonce tout de suite la couleur : ce restaurant n'est pas a la hauteur des autres adresses précitées même si nous y avons passé un excellent moment.
Deux gros bémols pour ce lieu : en hiver, très peu de tables offre la vue qui rend ce resto si célèbre et beaucoup de tables sont mal situées: près des cuisine avec ballet des serveurs garanti, près des toilettes ou sur la ˋmezzanin avec une faible hauteur de plafond. Précisez bien dès la réservation que vous souhaitez une table au milieu de la baie vitrée.
Deuxième point d'attention la cuisson des viandes : avec une assiette saignante et l'autre bien cuite, nous avons pourtant observé exactement la même couleur pour nos filets de boeuf.
Ces deux points à part : la vue magique ainsi que l'attention porté par les serveurs permettent de profiter à 100% des plats classiques ( ne pas s'attendre à des découvertes gustatives ). Le reste de l'ambiance de la soirée dépend entièrement de vous et de votre sens de la critique l'observation : je n'ai jamais vu autant de Louboutin ou de cougars tous seins sortis au mètre carré.
Au final, si vous en avez les moyens, allez y une fois en été pour découvrir le lieu et profitez de la vue, sinon il existe plein d'autres endroits à Paris qui allient vue et prix corrects.

La Maison Blanche
15 avenue du Montaigne 75008 Paris
01 47 23 55 99
Lundi - Vendredi : 12h/14h et 20h/23h
Samedi & Dimanche : 20h/23h
Réservation quasi obligatoire pour être sûr d'avoir une table
Prix à la carte: entrée de 30 à 70 euros, plat de 30 à 50 euros et dessert à 16 euros


10 août 2013

Prendre un chocolat chaud et un mont blanc chez Angelina

C’est peut être LE salon de thé le plus connu de Paris, celui qui figure dans tous les guide US ou Japonais avec l’instruction « allez chez Angelina pour déguster un chocolat chaud à l’ancienne et gouter à la pâtisserie Mont Blanc »

angelinachoco

C’est pourquoi en passant devant l’autre jour et en voyant qu’il n’y avait pour une fois aucune attente pour accéder au salon de thé, j’ai décidé d’aller ENFIN tester ces merveilles.

Si j’ai beaucoup apprécié le chocolat chaud (onctueux, crémeux, léger, fort en chocolat mais sucré en même temps) j’ai trouvé le mont blanc (pâtisserie à base de meringue, chantilly et crème de marron) très lourd et écœurant de crème de marron qui à mon sens ne devrait pas être présenté en tant que vermicelles mais plutôt chape de plomb euh… pardon, de marron.

J’ai cependant apprécié l’ambiance belle époque, le service irréprochable et rapide, le plaisir de prendre le temps sans être pressé par les serveurs et de pouvoir lire un livre tranquillement, la carafe d’eau servi automatiquement sans devoir le demande (d’un côté, il faut bien ça pour survivre au chocolat chaud + la pâtisserie). Comme le disent les guides « un must do parisien »

Et avant de s’y précipiter, un peu d’histoire : fondé en 1903 par le confiseur autrichien Antoine Rumpelmayer qui donne à son salon de thé le nom de sa belle fille Angelina. Depuis prés de 100 ans, le salon garde sa réputation de lieu de rencontre pour l’aristocratie parisienne où se sont rencontrés les plus grands (sauf que maintenant, c’est surtout et vraiment plus un lieu pour les touristes)

AngelinaSource de la photo : l'internaute

 

Angelina
226 rue Rivoli (le vrai, l’originale) Paris 1er
du lundi au vendredi de 7h30 à 19h
Samedi, dimanche et jours fériés de 8h30 à 19h

Posté par Lutetia à 07:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 août 2013

Le nouveau bar clandestin de Paris : le Moonshiner

Apres la Candeleria, le bar à cocktail caché derrière un bar à tapas, voici le Moonshiner qui surf sur la tendance. Pour accéder à ce bar de la prohibition, il faut pénétrer dans une pizzeria, traverser la chambre froide avant d’arriver dans l’ambiance chaleureuse d’un bar des années 20.

Moonshiner

Le concept est vraiment léché : l’accès au bar, le nom (le moonshine correspond au nom que l’on donnait à l’alcool produit de façon illégale pendant les années de la prohibition), la déco du bar, l’ambiance avec sa playlist jazzy mais aussi la carte avec ses cocktails à base de whisky (mais il y a aussi des softs pour les autres)

Moonshinerinside

Honnêtement, il ne manque qu’une chose pour que l’illusion soit parfaite : les vêtements ! Mon conseil pour se fondre parfaitement dans le décor : venez costumé vous arriverez même peut être à négocier une boisson avec un des barmans qui sait ?

Le Moonshiner (dans la pizzeria Da Vito)
5 rue Sedaine, Paris 11
ouvert tous les jours de 18h à 2h

Posté par Lutetia à 07:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mai 2013

Un brunch libanais chez Noura en terrasse avec vue sur Paris

La chaine Noura possède plusieurs enseignes à Paris, mais la plus appréciable reste celle en haut de l’Institut du Monde Arabe avec sa terrasse et sa vue incroyable sur Notre Dame.

                                      Noura3 lutetiablog Lutetia     Noura4 lutetiablog Lutetia

Pour petit déjeuner comme de vrais libanais et se régaler à tous les coups, voici ce qu’il faut demander :
- Des galettes au fromage et aux graines de thym : manakiche sur la carte
- Une soupe de fèves : foul sur la carte
- Des crudités
Il faut ensuite utiliser les galettes pour prendre et manger la soupe ou « remplir » une galette de crudité pour la manger façon crèpe.

Noura1 Lutetiablog Lutetia

En dessert demander de la glace à la rose maison et du knéfé (un gateau au fromage et au sirop de sucre)

Noura2 lutetiablog Lutetia

Bien sûr, il faut ensuite terminer ce brunch par un thé et ses biscuits au sésame.


Noura
1 Rue des Fossés Saint-Bernard
Paris

08 mars 2013

Faire une pause déjeuner au restaurant du musée d’Orsay

Il y a plusieurs solutions pour faire une pause déjeuner au musée d’Orsay, mais la plus sympa reste celle du restaurant. L’ancien restaurant de l’hôtel d’Orsay construit juste à côté de la gare d’Orsay est aujourd’hui intégré dans le musée et constitue la salle de réception pour le restaurant. La particularité de ce restaurant réside donc en son cadre merveilleux de peintures et dorures classés aux monuments historiques.

Restaurant Orsay Lutetia Lutetiablog

Le restaurant est accessible uniquement aux visiteurs du musée sauf le jeudi soir où il est possible de réserver le « menu découverte » à 55€.

En ce qui concerne la carte, le restau propose un plat du jour à 14,5€ servi très rapidement à ses clients. Le tout est un peu cher mais reste d'un rapport qualité prix correct, car après tout en déjeunant ici, on paye également le cadre.


Restaurant du musée d'Orsay
1 rue Bellechasse, Paris 7ème
Ouvert du mardi au dimanche à 11h45


02 mars 2013

Un bar éphémère Bollinger au Mandarin Oriental

En l’occurrence il ne s’agit pas de création d’un bar éphémère, mais de réorganisation du bar du Mandarin Oriental pour une opération éphémère : le bar devient donc le bar Bollinger pendant la Fashion Week du 3 au 12 mars 2013.

bar bollinger lutetiablog lutetia

L’occasion de découvrir des cuvées d’exception à la flute ou en bouteille, mais aussi en cocktail, le tout pouvant être accompagné de tapas sucrés / salés.
Attention, le prix est à la hauteur du palace : 28€ la flute pour le champagne le moins onéreux.


Bar éphémère Bollinger
Mandarin Oriental
251, rue du Faubourg Saint Honoré, Paris 01
Du 3 au 12 mars 2013, de 17h à Minuit

16 janvier 2013

Bollynan : le resto indien authentique et pas cher rue Montorgeuil spécialiste du nan

Tout le monde connait le nan nature ou le nan au fromage, mais connaissez vous le nan ou poulet ou encore au nutella ?
Bollynan est un restaurant indien rue de Montorgeuil qui est connu pour 1) réaliser les nans devant le client et 2) pour faire un nan fourré à presque tout ce que vous voulez.

Pour la réalisation des nans, j’ai découvert qu’il fallait faire cuire le nan dans un four spécial de forme ronde en collant une boule de pate étalée sur un torchon sur la paroi intérieure du four.  Très sympa à voir et on récupère ensuite un nan tout chaud.

Bollynan Lutetiablog Lutetia

Pour le festin de nan, certains nans sont déjà préparés comme par exemple celui au poulet tikka, au fromage et aux petits légumes, un vrai régal pour 7,80€ sur place (et c’est seulement 5€ à emporter). L’important étant bien sûr de finir le repas par un nan sucré, comme le classique (pour les occidentaux car celui n’a rien d’authentique) nan au nutella.

Le bonus : les produits seraient bios.

Bollynan
12 rue des petits carreaux, paris 02
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 23h
Mais ça ne coute rien d’appeler pour vérifier que c’est ouvert, car la première fois que j’ai voulu y aller, j’ai trouvé porte close
Téléphone : 01 45 08 40 51

05 janvier 2013

Le restaurant du roi des coquillages à Paris : le Charlot

Place de Clichy, trône un étrange bâtiment de style Art Déco au milieu du cinéma Pathé Wepler et des chaines de fast food : c’est le restaurant de poissons et fruits de mer le Charlot.

 

Charlot Lutetiablog Lutetia

Le Charlot est le seul restaurant de Paris accrédité par les Restaurateurs Marseillais pour faire de la Bouillabaisse, qui est donc, en toute logique la spécialité du restaurant qui respecte scrupuleusement la cuisson et le service de la bouillabaisse. Ici, on ne plaisante pas avec les fruits de mer : ne vous avisez pas de commander des huitres sans être plus spécifique car on vous demandera immédiatement plus de détail : de quelle région ? plates ou creuses ? Iodées ou non iodées ? Quel numéro ?

La seconde spécialité du restaurant c’est le soufflé au Grand Marnier, à boire bien sûr avec un shot de Grand Marnier.

Un restaurant un poil cher mais dont il faut absolument gouter les spécialités. Comptez 50 euros pour un menu Entree + Plat + Dessert.

 

Le Charlot
12 place de Clichy
75 009
Tel : 01 53 20 48 00 – Deux salles pour le restaurant, il n’est donc pas nécessaire de réserver, mais on ne sait jamais. Demandez d’être placé dans la salle du haut pour profiter des céramiques et des fresques marine.
Ouvert tous les jours de 12h à 15h et de 19h à 1h du matin 

15 décembre 2012

Diner au restaurant mythique le Train Bleu de la Gare de Lyon

La visite du restaurant le Train Bleu m’avait laissée sur ma faim, la première occasion a été saisie pour aller y diner et vivre la vraie expérience d’un moment au Train Bleu.

Pour rappel, le Train Bleu c’est ce restaurant au cœur de la gare de Lyon de style 17ème et 18ème avec 41 peintures des villes alors desservies par le PLM et aujourd’hui classé aux monuments historiques.

 

Train Bleu Lutetiablog Lutetia

Au menu du jour :
Foie gras avec sa compote d’oignons rouge
Rascasse et noix de Saint-Jacques, risotto crémeux aux coquillages, jus à l’encre de seiche
Tarte citron jaune et vert

Le tout délicieux et un merveilleux moment passé à apprécier le décor et à partager mon savoir récemment acquis avec mon compagnon.
Un excellent moment, mais on a eu tout faux : mon compagnon a regretté mille fois de ne pas avoir choisi le «gigot d’agneau rôti, gratin de pommes de terre à la fourme d’Ambert» qui est servi depuis une desserte chauffante et où l’on voit à chaque fois les serveurs couper les tranches de viande sous nos yeux et à la vue de l’énorme baba au rhum servi à nos voisins, nous nous sommes dit qu’il fallait revenir rien que pour tester ce dessert, d’autant plus qu’il parait que c’est la spécialité du restaurant !

 

Le Train Bleu
Gare de Lyon
1 place Louis Armand
75 012 Paris
Prix : plat le moins cher à 30€, 25€ pour le plat végétarien
Ouverture : tous les jours de 11h30 à 15h et 19h à 23h

 

A noter, il est également possible d’aller simplement y boire un chocolat ou autre boisson dans les salles « cafés », il n’est alors pas nécessaire de faire la queue.
Et tant qu’on y est, pensez à faire tour aux toilettes, c’est la que la scène d’ouverture du film Nikita de Luc Besson a été tourné

30 novembre 2012

Le retour du resto éphémère du Plaza Athénée et le resto clandestin SupperClubs pour gentlemen

Décidemment, l’engouement pour les bars éphémères ne semble pas être en baisse, encore deux nouveaux pour cette saison hiver 2012.

BancsdhiverbyDR_Lutetiablog-Lutetia-blogPhoto by DR du site Hotellerie et Restauration


Les bancs d’Hiver
Le restaurant éphémère du Plaza Athénée les « Bancs d’Hiver » s’installe à Paris du 6 décembre au 15 février avec un resto éphémère montagnard autour du quel on peut boire un vin chaud avant de se restaurer. Le menu élaboré par le chef P Marc sera lui aussi dans l’esprit savoyard : Potiron, Raclette, biscuit de Savoir et autre mets originaux.
Menu à 120€ - Venir couvert !
Réservation au 01 53 67 66 00 ou lesbancsdhiverhpa@dorchestercollection.com
Ouvert le jeudi, vendredi et samedi soir | Privatisation possible
Hotel Plaza Athénéé
25 avenue Montaigne
75 008 Paris

Supperclubs_Lutetiablog-Lutetia-blogPhoto de l'article sur le site Merci Alfred

Supper Clubs pour Gentlemen
Un restaurant réservé aux hommes ! Un diner clandestin dont l’adresse sera révélée au dernier moment et où vous pouvez aller seul : l’occasion de faire des rencontres autour de la table. Quelques informations tout de même : le diner aura lieu dans une villa perchée sur les hauteurs de Montmartre et sera 100% champagne. Attention, seul une quinzaine d’invités pourra participer à ce diner.
Diner les 5, 6, 7 et 8 décembre à 20h
120€ par personne - Inscription sur internet dans la limite des places disponibles
Information repéré sur le site www.mercialfred.com