14 août 2012

Soirée au Wanderlust

Le Wanderlust, qui a ouvert ses portes début juin sur les quais de Seine, au cœur de la Cité de la mode et du design, est devenu LE lieu de l’été. C’est un espace multiculturel où l’on peut boire, manger, danser, regarder des films, bruncher…. Au programme,  une semaine très rythmée : mercredi c’est « Eté d’amour », jeudi pour les medias et labels, vendredi dédié à la mode et samedi c’est pour tout le monde. Le dimanche on reste actif avec brunch ou cours de yoga ou olympiades ; bref il y en a pour tous les goûts.

Wanderlust Lutetiablog lutetia blogDes dessins à habiller avec les vêtements sur les portants

Avec 1600m² de terrasse, c’est la plus de Paris mais pas forcement celle qui a la meilleure vue :  la Seine certes mais de l’autre côté, c’est bureaux, bureaux, bureaux et ministère des fiances !

Avec une ambiance un peu Berlinoise trash (cf le mur de béton horrible et l’accès parking au milieu), le lieu a trouvé sa cible : les hipsters qui se sentent sur place comme un poisson dans l’eau. Et les hipsters, il y en a beaucoup à Paris du coup au Wanderlust, on fait la queue : la queue pour renter, la queue pour commander à boire et la queue pour manger.

Au final, on y passe une bonne soirée et on comprend que concrètement ce qui fait le succes du Wanderlust ce n’est pas réellement le lieu, mais la musique et le concept : l’équipe qui gère le lieu : celle qui s’occupe aussi du Social club et du Silencio.

Wanderlust
32 quai d'Austerlitz
75013 Paris
Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 6h

Posté par Lutetia à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


08 août 2012

Un deux étoiles surprenant : La Bigarrade

Au 106 rue Nollet, un petit restaurant à la façade grise qui ne paye pas de mine dissimule un 2 étoiles au guide Michelin ! Il s’agit de l’ancien restaurant de Christophe Pelé (ex chef de Royal Monceau): la Bigarrade qui est maintenant aux mains du chef japonais Yasuhiro Kanayama.

La Bigarrade lutetiablog lutetia blogPhoto récupéré sur le site Juste à côté

La salle est petite avec une vingtaine de couverts pour créer une atmosphère un peu intime (et atténuer le côté écrasant de certains restaurants étoilées), un sentiment confirmé par une cuisine ouverte qui permet aux clients d’apprécier le ballet des cuisiners en action.

Un menu unique dans ce petit restaurant : une dégustation de 12 ou 8 bouchées avec la dégustation de vin qui va avec si on le souhaite.

La valse des plats commence avec une foccacia maison à tremper dans une huile d’olive importée directement de l’Italie.

Le sommelier nous fait faire le tour de France, d’Europe même pour accompagner chaque bouchée d’un vin différent et nous ressert généreusement si on le souhaite. Les plats s’enchainent les uns après les autres. Les proportions sont petites, mais avec 12 plats on ne craint pas d’avoir faim à la fin (par contre, on craint de trop boire…)

Les fromages et desserts arrivent, on déguste avec plaisir une glace à la verveine avant de se laisser tenter par quelques petites mignardises.

Un restaurant idéal pour découvrir la cuisine gastronomique : loin du côté pompeux de certains étoilés mais avec suffisamment de découverte de saveurs pour apprécier l’expérience.

Pour info, suite au changement de chef du restaurant, je crois que les prix ont un peu baissé ce qui fait de la Bigarrade un des restaurants deux étoiles Michelin le moins cher de Paris.

10 juillet 2012

Histoire de la Prostitution au Carmen

Le Carmen c'est le bar du 9ème arrondissement qui plait à la fois aux hypsters et aux bobos : les hypsters apprécient la musique et les invités, pendant que les bobos profitent du lieu et de son histoire. En effet, le bar ne s’appelle pas Le Carmen pour rien : il s’agit tout simplement de l’ancien hotel particulier de Bizet, celui-ci même où il aurait composé l’opéra Carmen. L’hôtel particulier ensuite devenu maison close conserve encore tout le charme de l’époque : boiseries, moulures et lumières tamisées... combiné à de la musique électro, c'est parfois très insolite.

En Juin – Juillet le Carmen a accueilli des conférences autour du thème de la prostitution. La dernière date de la saison, le mardi 10 juillet 2012 nous entraine au cœur de la Mondaine, à la découverte de la Brigade des Mœurs

 

Le Carmen Lutetia Blog lutetiablog
Photo récupérée sur le site Le Carmen

Le Carmen
34 rue Dupérré, 75009 Paris
Ouverture des portes : 20h
Conférence 20h30 le mardi 10 juillet
Entrée : 5€ avec une boisson non alcoolisée
Attention : physios et videurs font parfois un peu les durs à cuire et demandent systématique si on est sur la liste alors qu’en fait, il n’y a pas de liste...

07 juillet 2012

Une soirée au bar éphémère du Terrazza Martini

La lutte a été difficile pour obtenir les fameuses invitations et pour passer une soirée à la terrasse du 50 avenue des Champs Elysées. Ok, tout le monde pouvait obtenir des invitations sur internet, encore fallait il que ça marche !

Ca a commencé avec une fausse date d’ouverture, du coup, forcement, tout le monde cherchait désespérément sur internet où s’inscrire étant donné que normalement, le bar éphémère était DEJA ouvert.

Ensuite, la plateforme de réservation sur le site www.martini-royale.fr a été mise en ligne : là il fallait être parmi les premiers à s’inscrire pour pouvoir obtenir le précieux sésame.

Ensuite constater que « oh malheur, oh rage, oh désespoir » je nous ai réservés des places pour le soir de la compétition amateur de pole dance francaise, il faut maintenant faire un choix terrible.

Et enfin, quelques jours avant la soirée, s’apercevoir que le lien de téléchargement du carton d’invitation ne fonctionne plus, le même carton pour lequel il est expressément expliqué que «Vous devrez être muni de votre invitation pour pouvoir accéder au Terrazza Martini Bar. » 

 

terrazza martini 50 avenue des champs elysées lutetia blog lutetiablog

 

In fine, nous avons vaincu. Petite queue avant d’accéder au bar, les mecs de l’entrée laissent rentrer toutes les « vraies » invitations avant les invitations internet, il y a donc beaucoup de monde qui nous passe devant.

Une fois de l’autre côté de la barrière, direction le 9ème étage du 50 avenue des champs Élysées : le bar éphémère Martini. L’ascenseur arrive directement au 9ème étage, on pousse la porte et nous y voici. Une hôtesse accueille les visiteurs en distribuant des bons gratuits pour des boissons (quelle bonne nouvelle!) et c’est direction la terrasse.

Sur place c’est effectivement le bon plan du moment : un grand loft vitré qui accueille des canapés et un baby foot, un bar intérieur et un bar extérieur et la terrasse qui offre une vue à couper le souffle. On prend des verres en choisissant parmi les cocktails martini proposés sur la carte et direction la terrasse : d’un côté Montmartre tout éclairé, de l’autre la Tour Eiffel qui en plus se met à clignoter de mille feus car il est 10h.  La soirée se passe entourée de mannequins de la fashion week puis il est temps de rentrer chez soi.

 vue du terrazza martini lutetia blog lutetiablog

Pour ceux a qui ça a donné envie, malheureusement il n’y a plus de places disponibles sur le site internet depuis longtemps, alors à moins d’avoir des contacts (ou de draguer les videurs / physio), je ne vois pas comment il est possible pour le commun des mortels d’y aller.

05 juin 2012

Le bar éphémère Terrazza Martini Champs-Elysées

Tout comme le Cointreau Privé, Martini renouvelle son opération de bar éphémère à Paris pour l’été 2012. Comme l’an dernier la marque s’est installée au Terrazza Bar au 50 avenue des Champs Elysée.

terrazza-martini-champs-elysees-1024x683                                                                             Crédit Photo: barmag.fr

Le Terrazza Martini Champs-Elysées sera donc encore une fois le lieu hype de l'été avec une vue imprenable, des cocktails inédits et une programmation musicale "pointue" (selon tout le monde, mais on ne sait pas encore qui seront les guests)

Entrée sur invitation uniquement, lesquelles s’obtiendront sur le site http://www.martini-royale.fr/ quelques jours avant l’ouverture du bar le 14 juin 2012.