04 août 2013

L'affrontement au théâtre Edgar (critique)

C'est l'histoire d'un aspirant prêtre qui tout en voulant retrouver les valeurs originales de l'église souhaite la secouer de toute sa poussière et de ses "mauvaises habitudes" Celui ci se retrouve en pension chez un prêtre "bien installé" et apprécié de ses paroissiens qui ne souhaite pas modifier quoique ce soit dans sa manière de vivre sa foi et de la partager.

affrontement



Les deux s'engagent dans des joutes verbales sur la raison d'être de l'église et la façon d'en parler aux croyants. Ces échanges sont légers, et ne comportent pas trop de références aux textes sont franchement drôles. Au point de réellement rire à gorge déployée. Bonus de rire pour ceux qui vont de temps en temps a la messe comme par exemple quand le prêtre dit que dans un sermon il faut toujours dire "nous les pêcheurs" qui m'a fait penser à cette messe de mariage auquelle j'ai récemment assisté et le prêtre parlait de la vie de couple, de la routine, etc

Une pièce à voir avec Francis Huster et Savy Sardou chacun excellent dans leur rôle respectif de prêtre et diacre malicieux.



L'affrontement au théatre Edgar
jusqu'au 25 septembre 2013
du mardi au samedi à 21h, dimanche à 17h30
Prix : de 46 à 31 euros ou sinon, vous pouvez chercher un prix réduit grâce à ma liste de bon plan théâtre à Paris
6 rue Gaité, Paris 14ème

Posté par Lutetia à 08:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


02 août 2013

A la découverte de la Main Jaune

C’est avec Paris Face Cachée que j’ai eu l’occasion de pénétrer dans l’ancien local de la Main Jaune. Oui, la Main Jaune, cet ancien club où les clients évoluaient en patin à roulettes rendu célèbre grace au film "La Boum"

laMainJauneArthurBaudePhoto d'Arthur Baude

La découverte des lieux ne se fait pas facilement : un meurtre a été commis et c’est en tant qu’inspecteur stagiaire que les visiteurs peuvent accéder à la piste. Accompagnée d’un inspecteur en chef, l’enquête démarre sur le lieu du crime où seul la main de la victime a été retrouvée. On va ensuite au bar d’en face avant d’aller farfouiller illégalement à la police. Prise la main (ah ah ah) dans le sac, me voila en prison.

Fidèle à ma bravoure légendaire, je reste le plus loin possible du prisonnier, morte de trouille à l’idée que celui me saute dessus en hurlant. Mieux encore, je m’échappe en démontant les barreaux de la celule…. Pas de chance, j’étais sensée m’échapper de l’autre côté, cad derrière le prisonnier… autant dire que j’ai attendu un peu avant que mon complice comprenne que je n’allais pas sortir toute seule et qu’il fallait venir me chercher.

A peine sortie de prison, mon inspecteur en chef m’indique que je dois rendre mon rapport. Je proteste vigoureusement disant que je n’ai pas pu collecter assez d’indices ni même parler à suffisamment de témoin. Peine perdue, je dois donner un coupable et un lieu du crime et là, surprise, ma propre photo se trouve au milieu de celle des suspects, tout ça a cause de mon inspecteur en chef qui m’a fait faire n’importe quoi !

Bref, je donne mes « prévisions » et c’est déjà terminé.

Cette enquête m’a permise de découvrir le lieu mythique de la main jaune, mais j’ai regretté de ne pas avoir le temps de plus trainer dans la salle et de ne pas réussir à m’imprégner de l’ambiance qu’il devait y avoir à l’époque.  Malheureusement ou heureusement, la Ville de Paris va remettre en état la Main Jaune et le collectif organisateur va devoir déménager son enquête aux….. Bains Douche de Paris !

Pour une découverte originale des Bains Douche c’est avec le Collectif de la Main que cela se passe maintenant et pour une visite de la Main Jaune, il faut maintenant attendre la restauration. A surveiller.

Posté par Lutetia à 10:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juillet 2013

Quelques chiffres sur Paris

-          137 musées

-          217 bouquinistes

-          300 ruches soit plus de 12 millions d’abeilles à Paris

-          1665 pour atteindre le haut de la Tour Eiffel à pied (le record actuel est de 47 minutes)

-          4 arc de triomphes à Paris.

-          128 noms de batailles sur l’Arc de Triomphe de Paris (le vrai, celui avec un grand A)

-          110 films tournés à Paris chaque année

ChiffresCbu

Souce : Magazine municipal de quartier àParis , D’un Trait par Cabu

Posté par Lutetia à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juillet 2013

Visite de la tour de Jean Sans Peur

Je n'avais pas trop apprécié l'exposition sur La demeure médiévale aux archives nationales mais celle ci m'avait fait découvrir le magnifique hôtel de Bourgogne et sa tour, unique témoignage intact et complet de l'architecture civile et fortifiée de Paris.

TourJeanSansPeur

Avec des origines qui remontent bien dans le temps,  l'hôtel de Bourgogne a connu son heure de gloire à la fin du XIVeme siècle quand la construction de la nouvelle enceinte l'intègre complètement dans Paris.  Cette position est doublement avantageuse car elle protège la construction et permet en même temps de pouvoir prendre la fuite à tout moment en sortant de la ville.

La tour porte le nom de Jean Sans Peur car c'est Jean qui a assassiné le cousin du roi Louis d'Orléans et qui profita ensuite de la position stratégique de la tour pour s'enfuir discrètement. En effet, au début des années 1400 c'est le roi Charles VI qui règne mais celui ci ayant des épisodes de folie, il désigne des représentants parmi les familles qui lui sont proches afin de gouverner à sa place pendant ses "absences" S'en suit bien sûr une lutte de pouvoir entre les familles qui mènera in fine à une guerre civile après la mort du roi.

hotelBourgogne

De la tour en elle même il ne reste pas grand chose à découvrir : celle ci abritait deux chambres ( ou plutôt salle à tout faire qui pouvait être organisée selon les besoins) ainsi que deux latrines avec conduites d'évacuation emportant les déchets au sous sol (moderne pour l'époque!)

La signal éthique présente bien l'histoire de l'hôtel particulier, de Jean Sans Peur ainsi que la vie à l'époque médiévale. On peut également profiter des expositions temporaires tournantes présentées au sous sol , celle actuellement visible jusqu'au 10 novembre 2013 porte sur le thème de la fête médiévale.


La tour Jean Sans Peur
20 rue Étienne Marcel, Paris
Ouvert du mercredi au samedi de 13h30 à 18h
Prix : 5 euros
Nota bene : jusqu'au 17 octobre 2013 la tour fait un partenariat avec divers musées parisiens ( le musée du chocolat, le Rex, le musée grévin...) une entrée pour l'un offre des réductions pour les autres

Posté par Lutetia à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juillet 2013

Programme des journées du patrimoine 2013

Comme tous les ans, on attend avec impatience le programme des journées du Patrimoine afin de se jeter dessus et de l’étudier avec attention afin de repérer tout de suite les visites uniquement sur inscription. L’idée étant bien sûr toujours la même : ne pas faire la queue et optimiser le plus ces journées du patrimoine.

visuel-jep-2013-40x60

Cette année, malheureusement, je ne pourrais probablement pas vous mâcher le travail car je serai en route vers le soleil, vous voici donc autonome dans cette recherche.

Soyez sur le coup, le programme est dévoilée le 15 juillet 2013, soit aujourd’hui !

Le site des journées du patrimoine 2013 et si vous manquez d’inspiration, vous pouvez consulter tous mes anciens articles de visites qui sont casi toutes possibles de réaliser pendant les journées du patrimoine, la vraie difficulté consitant bien sûr à faire le tri entre les visites accessibles toutes l'années et celles possibles uniquement pendant les journées du patrimoine.

Edit : surprise, comme l'an dernier, la mise à jour du site internet avec tout le programme est repoussée à mi août, le 20 pour être précise.

Posté par Lutetia à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 juillet 2013

Denise Jardinière vous invite chez elle (critique)

Tout a commencé par une critique sur Glascope qui disait en résumé : « c’est un spectacle un peu fou, complètement décalé, je ne peux pas vous en dire plus mais allez le voir »

J’avais noté dans un coin de ma tête et dès que j’ai vu que le spectacle était redonné, j’y suis allée.

denisejardinièrevousinvitechezelle

Effectivement, c’est complètement dingo, on ne sait pas trop dans quoi on s’est embarqué mais on ne le regrette pas un instant.

Je me suis demandée pendant un petit moment si le spectacle était absurde, à la manière de La cantatrice chauve, mais après réflexion, je trouve que non (NB : je ne suis pas du tout une spécialiste – critique théâtre donc il se peut que la pièce rentre dans cette catégorie, mais perso, je ne l’ai pas vécu comme tel) Je l’ai plus vécu comme une histoire à la Peter Pan ou Alice au Pays des Merveilles : on ne sait pas où on va ni ce qu’ on fait, mais ce qui est sûr c’est qu’il faut y aller et vite.

Et c’est pareil pour le spectacle : il faut aller le voir et vite, d’autant plus que c’est gratos…. Enfin, au chapeau, donc si vous n’aimez pas, vous partez vite fait en ne laissant pas un sous et si vous avez aimez, vous donnez !

Mon conseil, ne vous renseignez pas plus, ne lisez pas l’article de Gladscope qui en dévoile déjà un poil trop à mon gout et allez voir le spectacle, ensuite seulement renseignez vous.

 

Les dates de représentations sont mises en ligne sur la page facebook Denise Jardinière vous invite chez elle (à surveiller régulièrement car la pièce n'est pas donnée en continu) et les inscriptions se font auprès de Thibaut Boidin. Ah sinon, ce n'est bien sûr pas au théâtre, mais chez Denise qu'on peut voir la pièce !

Conclusion : il faut toujours aller voir les pièces dégantées, on peut être agréablement surprise.

Posté par Lutetia à 09:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juillet 2013

Un nouveau magasine sur Paris : de Lutèce à nos jours

Fort de l’enjouement des francais et des parisiens pour Paris, ses expositions, ses lieux secrets, son histoire… un nouveau magasine intitulé « Paris de Lutèce à nos jours » vient de sortir son premier numéro.

Parislutèceànosjours

Avec trois thématiques : Patrimoine, Histoire et Découverte le magasine coute 6,50 euros.

Un peu découragée par le prix, j’ai feuilleté un exemplaire et j’ai été un peu déçue par un magasine très orienté histoire et patrimoine. Au sommaire : la tour Eiffel, les kiosques parisiens, la brasserie Lipp, le premier tour de France : pas assez de découverte à mon sens car il s’agit là de sujets plutôt classiques pour les connaisseurs de Paris.

Bref, pas convaincue pour cette fois ci, mais à surveiller, car qui sait, les numéros suivants recèleront peut être plein de surprises ?


Page Facebook de Paris de Lutèce à nos jours

Posté par Lutetia à 09:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

07 juillet 2013

Retour du Cine Karaoké

Après le succès de l’édition précédente, le Ciné Karaoké revient et maintient sa formule qui marche avec « un montage inédit de scènes musicales issues de films mythiques et projetées sur grand écran, des paroles sous-titrées, des spectateurs qui reprennent à tue-tête ces grands standards du cinéma »

CineKaraobéJavierBerna
Photo par Javier Berna

Cette année, la séance aura lieu le 9 juillet 2013 sur les berges sur Seine entre la passerelle Senghor et le pont de la Concorde à partir de 21h

 


Teaser CinéKaraoké par festivalpariscinema

Posté par Lutetia à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2013

Les bars éphémères / magasins éphémères / terrasses éphémères de l’été 2013

L'éphémère n'est plus à la mode, c'est un phénomène. Voici donc le point sur tout ce qu'on peut trouver d'éphémère à Paris pour cet été 2013.

Point EphemereNotez bien que le Point ephemère, n'est point éphémère

 

La terrasse en haut du Novotel
Le lounge bar view au 7ème étage du Novotel Vaugirard Montparnasse propose une vue panoramique sur Paris et à l’occasion de cette terrasse éphémère, tout a été revu : déco de style industriel, boisson avec un partenariat Perrier et carte gourmande.
Novotel Paris Vaugirard Montparnasse
Tel : 01 40 45 10 00
De 17h à 1h du matin
Jusqu’au 30 septembre 2013


La terrasse Perrier - Jouet de l'hotel Raphael
Une vue à couper le soufle sur tout Paris.
17 avenue Kleber, Paris 16
Tél : 01 53 64 32 00
De 16h à 23h
Jusque mi septembre 2013
les photos sur le site donnent vraiment envie


La boutique 100% beauté Dior
Dior propose cet été un pop up store de 800m² consacré uniquement à la beauté.
368 rue Saint Honoré, Paris 1


La patisserie sexy de Zahia
Cette boutique éphémère gourmande surfera sur la vague lingerie / pâtisserie pour présenter la nouvelle collection de Zahia intitulé « Gateau – bonbon »
10 rue Boissy d’Anglas, Paris 8
Du 1 juillet au 15 octobre 2013


Le pop up store de Brooklyn We Go Hard
La marquee parisienne de vêtements tiendra pendant l’été 2013 une boutique ephemere à l’IUFM de la Mode
BWGH Store
34 quai d’Austerlitz, Paris 13
Du mercredi au dimanche de 12h à 20H
Jusqu’au 30 septembre 2013


Le bar Taittinger
Le Saint James, entre des gentlemen parisien accueille depuis début juin le bar éphémère Taittinger. Ce nouvel espace propose une cuisine et des cuvées d’exception.
43 avenue Bugeaud, Paris 16
Ouvert à partir de 19h
Du 6 juin au 30 septembre 2013                   


La guinguette En attendant Rosa
En attandant l’ouverture de la barge Rosa Bonheur, venez profiter de la terasse ephemere installee sur le nouvel espace des berges de Paris.
Port des invalides
Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 23h


Boutique Coca Cola
Une boutique autour d’un concept : découvrez, partagez et restez connecté : partagez vos expériences, prenez une photo coke, recyclez vos canettes…
Gare Montparnasse
Jusqu’au 17 septembre 2013


Le corner malle et sac de voyage Moynat
La malletier s’installe à partir du 8 juillet dans un corner aux Galeries Lafayette. L’occasion pour tous d’aller découvrir se concurrent de Vuitton encore un peu confidentiel.
Galerie Lafayette Haussmann

Posté par Lutetia à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juillet 2013

Dynamo au Grand Palais : une expérience visuelle

Si je devais résumer cette expo en une phrase, voici ce que je dirais : c’est une expérience humaine qui utilise les formes géométrique ainsi que les jeux de lumières pour tromper les sens.

dynamograndpalais

Oui, je ne pense pas qu’il faille parler d’une exposition pour ce genre d’installation mais plutôt d’un parcours expérimental. Un grand parcours qui s’étend sur plus de 4000 m2 et ce via une installation connecté où le visiteur peut se prendre en photo avec l’œuvre, interagir et même parfois, en apprendre un peu plus sur ce qui est présenté.

U n parcours, à faire absolument par cette ballade visuelle, même si elle fait un peu mal à la tête, est très forte pour placer le visiteur au cœur de l’œuvre d’art, car tout passe par sa vision, sa perspective.

Dynamo au Grand Palais
jusqu’au 22 juillet 2013
du mercredi au lundi de 10h à 20h, nocturne le mercredi jusque 22h
Prix : 13 euros

Posté par Lutetia à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,