18 février 2013

Un week end de détente à Amsterdam

A à peine 3h de Paris en train, Amsterdam.

L’occasion de passer un week end de repos avec un unique programme : flânerie et promenade.

Amsterdam1 Lutetiablog Lutetia

Amsterdam5 Lutetiablog Lutetia

Amsterdam4 Lutetiablog Lutetia

Amsterdam2 Lutetiablog Lutetia

Amsterdam3 Lutetia LutetiablogUne vitrine où chacun est libre de s'installer en petite tenue pour vivre pleinement l'expérience du quartier rouge d'Amsterdam.

Posté par Lutetia à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


22 novembre 2012

Un week end à Verdun sur les traces de la Grande Guerre

A à peine 3h de voiture à l’est de Paris se trouve Verdun. Les parisiens ont rarement l’idée de partir en week end autre part qu’en Normandie, Bretagne ou dans une capitale européenne et pourtant, il y  a tant à voir en France.

Passer un week end à Verdun, c’est l’occasion de réviser un peu l’histoire de la première guerre mondiale … car si on parle souvent de la seconde guerre mondiale, la grande guerre elle n’est évoquée que ponctuellement pour annoncer la mort d’un des derniers poilus.

A voir sur place :

-          Le village de Fleury-devant-Douaumont : bombardé pendant la guerre, ce village (aujourd’hui, on devrait plutôt parler de ruine) a été tellement touché qu’il ressemble à un paysage lunaire. Le village a été gardé intact après la guerre pour montrer les conséquences physiques des obus

-          Le fort de Douaumont, un fort construit par Séré de Rivières après la campagne de 1870, grand point de bataille sur le front. Ce fort a été abandonné par les francais dans les années 1915 mais repris par les allemands en 1916 qui en ont fait leur QG. S’en suit ensuite une lutte acharnée pour rependre le contrôle du fort, à tel point qu’aujourd’hui, si la bataille symbole de la première guerre mondiale pour les français est « la bataille de Verdun » les allemands eux parlent de « la bataille de Douaumont » Lien de l'office du tourisme sur le Fort de Douaumont 

-           La tranchée des baïonnettes : une tranchée où les soldats ont été recouverts de terre et on peut encore voir aujourd’hui le bout des baïonnettes qui dépassent du sol.  Cette histoire est sujette à controverse et il existe de nombreuses interprétations quant à l’existence de cette tranchée. Lien de l'office du tourisme sur la tranchée des baionnettes.

-          Le mémorial de Verdun qui permet de repositionner la guerre dans son contexte historico – social – économique de l’époque. Le musée contient notamment de nombreuses vidéos où l’on peut voir le courage extraordinaire des hommes qui lançaient des assauts au milieu de milliers de bombes qui tombaient du ciel. Un seul regret sur ce musée : on ne parle pas suffisamment de la désertion et de la gestion de ce « problème » à l’époque.

-          Les ossuaires et les tranchés

Verdun_Lutetiablog-Lutetia-blog

Certes pas un week end typique, mais cela reste toujours l’occasion de passer un bon week end à deux ou de s’arrêter sur le chemin de Metz. A faire en automne ou en hiver pour apprécier au mieux ce que les poilus ont pu endurer et pour éviter la foule.

06 août 2012

Week end au Mont Saint Michel : visite du Mont et traversée de la Baie du Mont

Prendre un le temps d’aller visiter le Mont Saint Michel au moins une fois dans sa vie semble être une évidence pour la plupart des habitants en France. Ce qui est moins courant c’est de faire la traversée de la Baie du Mont Saint Michel.

La baie du Mont Saint Michel est connue pour être pleine de sables mouvants c’est pourquoi il est conseillé de prendre un guide.  C’est avec Romain de labaiec que nous avons fait cette promenade.

Baie du Mont Saint Michel Lutetiablog Lutetia blogL'homme seul, face à la nature

Il existe plusieurs types de traversée et ceux qui ont les moyens peuvent même la faire de manière individuelle avec le guide. Parmi les classiques : partir du Mont Saint Michel pour aller au rocher de Tombelaine puis revenir par l’autre côté du mont Saint Michel mais il est également possible de faire une traversée de nuit, sportive (en traversant les rivières de la baie avec de l’eau jusqu'à la taille), complète : en traversant réellement de bout en bout la baie et non en faisant un tour du Mont Saint Michel…. Pour connaitre réellement toutes les possibilités, le mieux étant de contacter les guides et demander ce qu’ils proposent.

En attendant, la traversée « typique » dure tout de même quatre heures au soleil. On commence par marcher sur le pré salé avant d’attaquer la marche sur le sable. De nombreux dangers guettent le promeneur : les sables mouvants, les lâchés d’eau du barrage en amont, les rivières et leurs courants…  Le guide nous raconte l’histoire géographique du Mont Saint Michel, son évolution et ses légendes. Les plus aventureux peuvent même faire l’expérience de se laisser prendre par les sables mouvants !

Une balade très sympa pour compléter la visite du Mont Saint Michel.

Petite astuce pour la visite de la Baie : attention les horaires de visite dépendent des marées, donc essayez de caser votre visite sur la marée plutôt que de prévoir la visite et ensuite devoir gérer la marée.

Petite astuce pour la visite du Mont Saint Michel : si vous le pouvez, suivez une visite conférence pour avoir le plus d’histoire et d’anecdotes possibles sur le Mont Saint Michel. Attention, j’ai bien dis visite conférence (qui ont lieu uniquement le samedi et dimanche) et non pas visite guidée. Le meilleur guide conférencier : Saint James.

31 juillet 2012

Profitez du beau temps pour la faire la cueillette

Le beau temps arrivant enfin il est possible de délaisser les expos parisiennes et de respirer le grand air : promenades, visites, pique nique…. Il est également possible de combiner l’utile et l’agréable en allant faire de la cueillette en banlieue parisienne.

Le principe est simple : des fermes en périphérie parisienne font pousser fruits et légumes et proposent aux clients de venir les cueillir directement sur place.  L’entrée de la cueillette est gratuit, on paye à la sortie en fonction de ce qu’on récolté.

Cueillette Fruits Legumes Lutetiablog Lutetia Blog

Attention, les prix ne sont pas moins chers que sur le marché, il ne s’agit en aucun cas d’un bon plan pour faire des économies. Dans ce cas, pourquoi aller payer le même prix pour cueillir soit même ses légumes ? Tout simplement pour avoir une occasion de supplémentaire de prendre l’air mais aussi pour profiter du côté champêtre de cette activité, sans compter sur la fierté de pouvoir dire « cette confiture de groseille ? je l’ai faite moi-même avec des fruits que j’ai récolté la semaine dernière…. »

A fin juillet, on peut récolter des fraises, des peches, de la rhubarbe, des carottes, des radis, des navets….. mais aussi des fleurs : des lys, des soucis…. Les sites internet mettent à jour les pages de ce qu’on peut récolter à date.

Pour info, je suis allée à la Cueillette de la Croix Verte à Attainville, mais il y a de nombreux autres lieux de cueillette partout en France.

Posté par Lutetia à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,