24 janvier 2013

Exposition « Et l’homme créa le robot » au musée des Arts et Métiers très sympa, pour les grands comme pour les petits

Le musée des arts et métiers présente l’historique des robots et montre la place que ceux ci ont dans notre société actuelle.

Et l'homme créa le robots lutetiablog Lutetia



En préambule de la visite, deux robots Robbix et Robbixa discutent ensemble sur les trois lois de la robotique :

  1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.
  2. Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première loi.
  3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième loi.

Mais n’avançons pas trop vite et replaçons un contexte historique autour de l’histoire des robots.

 

Tout a commencé avec ... les horloges. Et oui, ce mouvement automatique est à la source de l’existence des automates, qui faisaient un mouvement répétitif et identique en permanence.

Cette amorce de la robotique a donné des idées et, très vite, le monde a vu la création de film avec des robots quasi humains ou encore des jouets robots (qui sont aujourd’hui collectors)

Les robots ont ensuite servis principalement pour l’exploration et pour aller là où l’homme ne peut aller et faire ce que l’homme ne peut pas faire, les exemples les plus connus étant : en eau profonde et dans l’espace. C’est lors de ces missions que l’homme a commencé à prendre conscience de certaines limites de ces robots.

L’exposition permet ensuite de découvrir certains robots très utiles au monde et à Paris, comme par exemple le robot Varape qui nettoie les vitres de la pyramide du Louvre. On peut également voir des petits robots conçus pour intéragir avec l’humain, il faut vraiment « jouer » avec eux afin de provoquer des réactions et de voir ce que ça donne.

On passe ensuite à une partie dédiée à la robotique et à la médecine : les robots étant actifs à la fois en tant que soignant (pour faire des opérations très précises par exemple) mais aussi en tant que remplacement d’une partie humaine manquante (qu’il s’agisse d’un membre entier ou d’un petit organe)

La visite se termine en compagnie de robots de film célèbre : C3PO, le méchant de Terminator.....

Mon conseil, pour bien profiter de la visite, essayez de faire la visite guidée qui a lieu chaque jour à 15h30 en semaine et 14h et 15h30 le week end.

Et l'homme... créa le robot au Musée des Arts et Métiers
Du 30 octobre au 3 mars 2013
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, le jeudi jusque 21h30
Plein tarif : 5,5 euros (et si l'expo vous interesse, j'espère que vous avez profité de la réduction qu'il y AVAIT sur le site l'exponaute)


25 novembre 2012

Info express : deux places pour le prix d'une pour l'exposition "Et l'homme créa le robot" au Musée des Arts et Métiers

Le site exponaute propose actuellement deux places pour le prix d'une pour l'exposition "Et l'homme créa le robot" au Musée des Arts et Métiers.

ExpoRobots_Lutetiablog-Lutetia-blog

Et l'homme... créa le robot au Musée des Arts et Métiers
Du 30 octobre au 3 mars 2013
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, le jeudi jusque 21h30
Plein tarif : 5,5 euros

26 septembre 2012

Visite de la réserve du musée des Arts et Métiers de Paris pendant les journées du Patrimoine

Ma dernière visite pour cette première journée des patrimoines m’a emmenée à Saint Denis pour découvrir la réserve des musées des Arts et Métiers.

La réserve des arts et métiers, installé depuis 1994 sur la Plaine Saint Denis, contient la majorité des 80 000 objets et dessins du musée, car seulement entre 4000 et 5000 objets sont exposés rue Réaumur. Cette réserve c’est comme l’entrepôt géant et magique de Warehouse 13 : à perte de vue des étagères et des objets étranges. La mission des arts et métiers étant bien sûr de conserver en bon état ou tout simplement restaurer ces objets qui représentent l’histoire de la France.

Réserves Arts Métier JEP Lutetiablog Lutetia Blog

 En se promenant dans les allées de la réserve, on a l’impression d’être dans la caverne d’Ali Baba, de remonter le temps : Vespa, veille lunette astrologique, partie de la statue de la Liberté (en taille réelle svp), tableau de connexion téléphonique, fontaine à uranium…. Chaque objet intrigue et donne envie d’en savoir plus sur son origine, son histoire et son fonctionnement.

Réserve Arts Metier JEP Statue Liberté Lutetiablog Lutetia Blog                                                                          Doigt (et oreille derrière) en taille réelle de la statue de la Liberté (celle de New York)

Au final une visite très intéressante mais tres frustrante, car évidemment en une heure trente on a pas du tout de le temps de tout voir.
Et encore bravo au musée des Arts et Métiers qui est décidemment sur tous les coups (Journée Européenne du Patrimoine, Nuit des musées....)

Réserve Arts Métier Fontaine Uranium Lutetiablog Lutetia BlogFontaine à Uranium, en vogue avant qu'on s'appercoive des dégats du nucléaire...

Pour ceux que ça interesse, le site Cityvox dit qu'il est possible de visiter la réserve sur demande au musée... info ou intox ? Ce qui est sûr c'est que si personne ne tente le coup, on ne le saura jamais.

Musée des Arts et Métiers
60 rue de Réaumur
75003 Paris
Du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusque 21h30

 

20 mai 2012

Compte Rendu de la Nuit des Musées 2012

Après avoir attentivement étudié le programme de la Nuit des Musées, j’avais géo localisé les évènements qui m’intéressaient pour pouvoir préparer mon parcours.

 


View Nuit des Musées in a larger map

J’ai vite compris que je n’irai malheureusement pas au Musée National du Sport ni au Musée Français de la carte à jouer. Mes ambitions étaient donc les suivantes : Musée des Arts et Métiers avec le Pendule de Foucault, Musée Pompidou pour Art Spiegelman, Musée Pompidou pour les visites insolites et enfin Beauté Animale mis en musique par Joakim au Grand Palais.

 

Première étape : un peu de queue pour rentrer aux Arts et Métiers, mais cela avance vite car des employés distribuent des tickets d’entrée dans la file d’attente. Apres 10 min, je peux entrer et me diriger vers l’animation du Pendule de Foucault. Bien qu’il y ait un peu de monde, l’animation est très intéressante : il s’agit d’une démonstration simple et pratique de la rotation de la terre. Je pars ensuite faire un petit tour dans le musée, malheureusement la prochaine animation « Le théâtre des automates » est dans 1h30, je décide donc de continuer mon parcours mais de revenir au musée dans l’année pour pouvoir faire une visite plus approfondie et pouvoir voir toutes les démonstrations. En sortant la queue est déjà nettement plus longue : dans le musée, dans la cours ainsi que dans la rue… j’ai bien fait de venir tôt !

 

Deuxième étape :  le Musée Pompidou pour les visites insolites. Arrivée un peu en avance, j’en profite pour aller voir l’expo sur Art Spiegelman qui ferme le 21 mai 2012. Je suis un peu déçue car le sens de la visite n’est pas clair du tout, on y voit principalement des planches originales de ses travaux et s’il y a des explications sur des œuvres ou périodes entières on manque d’explication planche par planche. Enfin 21h30 l’heure des visites. Je choisie de voir « du coq à l’âne : un dialogue entre deux conférenciers sur différentes œuvres.» En 30 minutes, on découvre 4 œuvres avec quelques explications sur les artistes, leurs techniques et intentions. Je tente suite la visite « un tableau presque parfait : découvrez les recettes et secrets des grands chefs de l’art moderne et contemporain » la visite me plait moyennement car il faut comprendre « recette » au sens propre du terme. Fatiguée, j’abandonne cette visite et me dirige vers ma troisième et dernière étape.

 

Troisième étape : le Grand Palais pour Beauté Animale mis en musique avec Joakim. Lorsque j’arrive, il est 22h45 et il y a déjà 2h de queue pour accéder à l’exposition. Je déclare forfait et me reporte sur Monumenta2012 où il n’y a pas queue du tout : l’occasion de revoir l’œuvre mais de nuit cette fois.

 

Au final une très bonne nuit des musées et j’ai même noté des pistes pour la Nuits des Musées 2013 : visite du Pont Alexandre III, des sous sols du Grand Rex ainsi que des Archives Nationales.