08 décembre 2013

Diner au restaurant de la Maison Blanche à Paris et profiter de sa vue unique

Un restaurant unique pour une occasion unique : c'est après avoir tenté en vain de réserver une table chez Apicius, à la Tour d'argent ou au Jules Verne que nous nous sommes rabattus sur la Maison Blanche, ultra connu pour sa vue.

MaisonBlancheResto

J'annonce tout de suite la couleur : ce restaurant n'est pas a la hauteur des autres adresses précitées même si nous y avons passé un excellent moment.
Deux gros bémols pour ce lieu : en hiver, très peu de tables offre la vue qui rend ce resto si célèbre et beaucoup de tables sont mal situées: près des cuisine avec ballet des serveurs garanti, près des toilettes ou sur la ˋmezzanin avec une faible hauteur de plafond. Précisez bien dès la réservation que vous souhaitez une table au milieu de la baie vitrée.
Deuxième point d'attention la cuisson des viandes : avec une assiette saignante et l'autre bien cuite, nous avons pourtant observé exactement la même couleur pour nos filets de boeuf.
Ces deux points à part : la vue magique ainsi que l'attention porté par les serveurs permettent de profiter à 100% des plats classiques ( ne pas s'attendre à des découvertes gustatives ). Le reste de l'ambiance de la soirée dépend entièrement de vous et de votre sens de la critique l'observation : je n'ai jamais vu autant de Louboutin ou de cougars tous seins sortis au mètre carré.
Au final, si vous en avez les moyens, allez y une fois en été pour découvrir le lieu et profitez de la vue, sinon il existe plein d'autres endroits à Paris qui allient vue et prix corrects.

La Maison Blanche
15 avenue du Montaigne 75008 Paris
01 47 23 55 99
Lundi - Vendredi : 12h/14h et 20h/23h
Samedi & Dimanche : 20h/23h
Réservation quasi obligatoire pour être sûr d'avoir une table
Prix à la carte: entrée de 30 à 70 euros, plat de 30 à 50 euros et dessert à 16 euros


16 avril 2013

Info express: ouverture demain 9h des inscriptions pour passer une nuit à la belle étoile

Comme convenu, j'ai surveillé pour vous les inscriptions de la Nuit à la Belle Etoile de Michel et Augustin et je peux maintenant vous le dire, les inscriptions seront ouvertes demain, mercredi 17 avril 2013 à 9h.

Nuit Belle Etoile Lutetiablog Lutetia

Et comme le concept est vraiment sympa, l'évènement se décline également en province avec Bordeaux qui organise sa propre nuit à la belle étoile.

Comme d'habitude, restez sur le guet et actualisez frenetiquement le site http://www.unenuitalabelleetoile.com/ pour vous jetez sur les inscriptions.... en espérant bien sûr qu'il n'y ai pas de plantage de dernier moment sur le site internet.

 

Une nuit à la belle étoile avec Michel et Augustin
Vendredi 14 juin 2013 de 19h à 9h
Parc Rotschild à Boulogne Billancourt
Gratuit, mais encore faut il réussir à obtenir une place

Posté par Lutetia à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mars 2013

Medley de vidéos sur Paris

Chaque jour, des dizaines de Parisiens (ou non Parisiens) sont inspirés et réalisent des vidéos sur Paris. Voici un petit best of des vidéos que j’aime bien.

Les quartiers parisiens revisités.


Un Paris qui brille de mille feux

Promenade sur la petite ceinture

Posté par Lutetia à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mars 2013

Visite du Tribunal de Commerce de Paris

Le tribunal de commerce de Paris a été construit en 1865 par l’architecte Bailly dans le cadre du réaménagement de Paris voulu par Napoléon III et mis en place par Haussmann. Construit entre l’Hôtel Dieu, la caserne (qui correspond aujourd’hui à la préfecture de police) et en partie à la place d’un théâtre (qui lieu même avait été construit à la place de l’église Saint Barthélémy), le Tribunal de Commerce occupe aujourd’hui une bonne partie de l’ile de la Cité.

Le bâtiment était initialement séparé en deux avec d’un côté le Conseil des Prud’hommes de la Seine avec son entrée rue Aubé et le tribunal de commerce de Paris avec son entrée boulevard du Palais qui permettait de traverser la rue pour rentrer directement dans le Palais de Justice. Aujourd’hui, chacune des entités nécessitant de plus en plus de place, le bâtiment abrite uniquement le tribunal de commerce et l’entrée se fait par le Quai de la Corse.


tribunal_de_commerce_-_jmhullotPhoto de JM Hullot récupérée sur le site Jolpress

Vu de l’extérieur, le bâtiment semble être étrangement proportionné avec un porche d’entrée complètement excentré et pas du tout centré par rapport à la façade… c’est vrai et c’est normal car le portail devait être dans l’axe du boulevard de Sebastopol. Sur cette entrée, de nombreux symboles que l’on retrouvera partout lors de la visite : l’aigle, le N de Napoléon, la balance de la Justice, la muraille de Paris, le bateau symbole de Paris…

En entrant dans le tribunal, le visiteur passe rapidement entre deux lions majestueux (la force de la justice) qui gardent l’accès à un magnifique escalier en marbre à double volute. Cet escalier monumental et majestueux permet d’accès au premier étage qui contient la majorité des salles du tribunal de commerce.
escalier_tribunal_commerce_lutetiablog_lutetia
Dans des niches, des statues allégoriques avec métiers avec les arts industriels, les arts mécaniques, le commerce terrestre et le commerce martine.
Au dessus de l’escalier : un énorme dôme à huit pans et avec des oeils de bœufs sculptés. Cette coupole est à double niveau (j’utilise ce mot faute de mieux), c'est-à-dire qu’il y a deux coupoles : une que l’on voit de l’intérieur et une autre que l’on voit de l’extérieur…. les deux étant séparés de presque huit mètres… l’idée étant de faire quelque chose de joli et illuminé à l’intérieur mais également d’avoir un joli rendu extérieur : il faut donc construire une double structure.

Au premier étage, le visiteur découvre la petite salle des pas perdus ou la salle des pas perdus à caissons qui abrite quatre figures représentatives de quatre dates importantes dans l’histoire de la justice :
- 1563 : Michel l’Hopital qui œuvra toute sa vie pour la simplification du droit français
- 1673 : Colbert avec son ordonnance sur le commerce (code Savary) qui régule les opérations commerciales
- 1807 : Napoléon I qui ordonne la rédaction du premier code du commerce
- 1865 : Bailly avec la création du Tribunal de Commerce

A ce même étage, différentes salles de jugement dans lesquelles je vous recommande de pénétrer, certains sont richement décorées avec par exemple de très grandes peintures ou tapisseries des Gobelins.

Pas_perdus_tribunal_commerce_lutetiablog_lutetia

De retour au rez-de-chaussée, il est impossible de manquer la grande salle des pas perdus en forme d’atrium corinthien avec ses colonnes et son puits de lumière. On ne peut que regretter que lors de travaux d’agrandissement au début du siècle, le toit initial : une grande verrière en acier, ait été détruite pour permettre la construction d’un toit plus moderne et construire de nouveaux étages sur les côtés du bâtiment.


Le Tribunal de Commerce
34 quai des Orfèvres, Paris 1
Gratuit

25 février 2013

Des racines et des ailes, émission spécial Notre Dame

A l’occasion des 850 ans de Notre Dame, l’émission «Des Racines et des Ailes» propose de découvrir les mystères de la cathédrale la plus connue de France.

Des racines et des ailes notre dame lutetiablog lutetia

Le documentaire permet d’assister à la fonte des nouvelles cloches de Notre Dame (sur le site de France 3) ainsi qu’à une reconstitution en image 3D de l’épopée de la Cathédrale.

Le documentaire n'étant plus disponible via la télévision de rattrapage, profitez de ce lien Youtube (sauf pour la séance de la fonte qui est dispo en extrait sur le site de France 3)  et si vous souhaitez voir les anciennes cloches de Notre Dame, celles-ci sont exposées jusqu’à AUJOURD’HUI lundi 25 février 2013 dans la cathédrale.

Cloche Notre Dame Lutetiablog LutetiaPlus de photos et d'explications sur les cloches de Notre Dame sur le blog Visites Guidées

Et parce qu'il y a décidemment beaucoup de chose à dire et à voir sur ses cloches, voici la vidéo de l'installation des cloches dans la cathédrale.


23 janvier 2013

Visite guidée gratuite de l’hôtel de Ville de Paris

Commencons par un petit historique en posant les bases : au début (XIIIème jusque début XVIème) il n’y avait pas d’hôtel de ville mais une simple maison aux piliers situé en face de la place de la grève. C’était sur cette place que les travailleurs venaient chercher du travail tous les matins et aussi manifester leur mécontentement quand ils ne trouvaient pas d’emploi, d’où l’expression « faire la grève »

maison aux piliers hotel de ville lutetiablog lutetia

Au début des années 1530, Francois Ième demande la construction d’un édifice plus imposant qui ressemblerait « aux châteaux de la Loire » dont la première pierre est posée en 1533 et la construction achevée en ...1628. Au cours du XIXème siècle l’hôtel de ville est agrandi plusieurs fois mais brûle totalement en 1871 pendant la Commune.

De 1873 à 1892 l’hôtel de Ville est reconstruit avec un plan similaire au précedent hôtel de ville mais en beaucoup plus grand. Lors de cette construction, l’édifice est doté des dernières modernités : le chauffage, le téléphone, l’electricité pour éclairer les pièces via 48 lustres de cristal.

 

Le nouvel hôtel de ville comporte de nombreuses salles de reception, dont la plus connue est la salle des fêtes qui est plus longue que la galerie des glaces de Versailles. Cette salle est décorée via des peintures et sculptures qui représentent des scènes de danse, de musique et de Paris ainsi que des provinces de la France dont ... l’Algérie.

Fete Hotel de Ville Lutetia Lutetiablog

La salle à manger est reconnaissable à ses nombreuses peintures / sculptures de scène de chasse et de pêche ainsi que ses représentations de nourriture.

Un petit salon « de transition » permet de redécouvrir l’histoire de Paris, notamment les moments liés à sa prise de liberté.

Petit salon hotel de ville lutetiablog lutetia

Le salon des arcades divisés en trois parties : art, science et lettre décoré par les artistes « à la mode » de l’époque et qui permet également de voir des représentations de Paris que l’on ne voit plus aujourd’hui.

Salle arcades Lutetiablog Lutetia

On termine la visite en redescendant via l’escalier intérieur, qui fut copié sur celui du château de Blois au même que l’escalier du Sénat (mais qui lui n’est pas double)

Escalier Hotel de Ville Lutetia Lutetiablog

Une visite guidée très interessante, proposée gratuitement par la mairie de Paris que je vous invite vraiment à faire pour découvrir les trésors de peintures et sculptures qui décorent l'hotel de ville.
Pour les groupes, il faut prévoir deux mois d’attente avant d’avoir une date, pour les individuels, c’est plus simple, on peut être « casé » dans un groupe non complet. Lors de la visite que j’ai effectuée, j’étais affectée au groupe des « conjoints du ministère des affaires étrangères » et j’ai trouvé cela très sympa, d’autant que la guide adapte son discours en fonction du groupe, en l’occurence, je doute que j’ai un jour « l’occasion d’être reçu à l’hôtel de ville en tant que conjoint d’un représentant d’un pays étranger » mais au moins, je connais maintenant le protocole.

Détail Hôtel de ville Lutetiablg Lutetia

Visite guidée de l'hôtel de Ville de Paris
Téléphone pour inscription individuel : 01 42 76 43 43
Prix : gratuit

22 janvier 2013

Paris Face Cachée : inscription seconde vague

Ne manquez pas, mercredi 23 janvier la seconde vague pour les inscriptions de Paris Face Cachée. Mise en ligne des réservations entre 9h et 10h.

Paris Face Cachée Lutetiablog Lutetia

Au programme de cette seconde vague (je crois, selon mon décryptage des programmes, je peux tout à fait me tromper) :

-          Le petit train de la gare de l’Est

-          Oxmo Pucino en concert dans un atelier de maintenance de la RATP

-          Les coulisses de l’hôpital Kremlin-Bicêtre

-          Le bunker sous la gare de l’Est ?

-          Les coulisses du stade de France ?

-          Visite de la Cité internationale

-          L’expo Robots du Musée des Arts et Métiers

Et plein d’autres choses...

 

Préparez votre CB dès maintenant et connectez vous sur www.parisfacecachee.fr demain au réveil !

17 janvier 2013

Participez au flash mob / bataille de polochon ce dimanche 20 janvier à Paris

Dimanche 20 janvier 2013 à 15h, venez vous défouler et participer à un flash mob gigantesque en vous engageant dans la bataille de polochon.

Bataille de Polonchon Lutetiablog Lutetia

Armez vous de vos oreillers les plus « plumeux » et lancez-vous. L’occasion de tabasser vos ennemis ou de faire des calins tout doux à vos amis.

Pour ceux qui hesitent encore, voici un petit aperçu du même flash mob édition 2012.

Bataille de polochon 2013
Dimanche 20 Janvier 2013 à Paris
15h
Lieux : Esplanade de la gare Saint Lazare

16 janvier 2013

Bollynan : le resto indien authentique et pas cher rue Montorgeuil spécialiste du nan

Tout le monde connait le nan nature ou le nan au fromage, mais connaissez vous le nan ou poulet ou encore au nutella ?
Bollynan est un restaurant indien rue de Montorgeuil qui est connu pour 1) réaliser les nans devant le client et 2) pour faire un nan fourré à presque tout ce que vous voulez.

Pour la réalisation des nans, j’ai découvert qu’il fallait faire cuire le nan dans un four spécial de forme ronde en collant une boule de pate étalée sur un torchon sur la paroi intérieure du four.  Très sympa à voir et on récupère ensuite un nan tout chaud.

Bollynan Lutetiablog Lutetia

Pour le festin de nan, certains nans sont déjà préparés comme par exemple celui au poulet tikka, au fromage et aux petits légumes, un vrai régal pour 7,80€ sur place (et c’est seulement 5€ à emporter). L’important étant bien sûr de finir le repas par un nan sucré, comme le classique (pour les occidentaux car celui n’a rien d’authentique) nan au nutella.

Le bonus : les produits seraient bios.

Bollynan
12 rue des petits carreaux, paris 02
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 23h
Mais ça ne coute rien d’appeler pour vérifier que c’est ouvert, car la première fois que j’ai voulu y aller, j’ai trouvé porte close
Téléphone : 01 45 08 40 51

03 janvier 2013

Redécouvrez Paris avec la Grande Roue de la Concorde

Profitez des derniers jours des vacances de Noël pour aller faire un tour dans la Grande Roue de Paris installée place de la Concorde depuis mi Novembre. A plus de 65 mètres de hauteur, vous pourrez bénéficier d’une vue à 360 degrés sur Paris avec une vision unique sur le jardin des Tuileries - Musée du Louvre ou l’axe Concorde – Champs Elysées – Arc de Triomphe – Grande Arche de la Défense.

 

Grande Roue de Paris Lutetiablog Lutetia Blog

Mon conseil, faites un tour de jour et un tour au coucher de soleil (pour profiter de la version nuit au passage) et avoir ainsi tous les aperçus possibles de Paris. Couvrez-vous bien, il y a du vent là haut !

 

Grande Roue de la Concorde
Jusqu’au 16 février 2013
Prix : 10€ pour les adultes et 5€ pour les enfants de moins de 10 ans
Horaire : de 11h à 23h59

Posté par Lutetia à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,