23 juillet 2012

Brel ou l'impossible rêve au Theatre Ranelah (critique)

Grace à Fnac Spectacles, j’ai (encore) gagné des places pour aller voir « Brel, ou l’impossible rêve »

Brel impossible reve lutetiablog lutetia blog

Ce spectacle musical conçu et mis en scène par Andre Nerman, raconte le combat de Brel pour devenir un musicien, quand tout le monde se moquait de lui ou quand il perdait des concours musicaux. Dans l’ordre chronologique, le spectateur redécouvre (ou découvre) les titres de celui qui a aimé les femmes jusqu’au dernier jour, qui a voyagé jusqu’à son dernier jour.

Un trio sur scène : un homme : Brel, une femme : toutes les femmes et un pianiste : le narrateur , tous les trois réussissent à nous emporter dans l’univers de Brel en récitant ou en chantant ses chansons les plus connues.

Un regret cependant : des transitions qui sont parfois un peu abruptes, où le spectateur a du mal à comprendre où il en est.

Brel ou l’impossible rêve
Theâtre Ranelah
jusqu’au 29 juillet 2012 - 20h en semaine