17 mai 2013

Visite de la garde républicaine et du quartier des Celestins

C'est dans un froid glacial que commence cette visite du quartier des Célestins de la Garde Républicaine. Car oui, pour la garde républicaine on ne parle pas de caserne mais de quartier. Et oui on précise quartier des Célestins car il y a plusieurs quartiers en Ile de France.

La guide nous explique l'historique du corps de bâtiment : couvent puis hôpital avant de devenir les locaux d'un des quartiers de la garde républicaine.
On découvre ensuite l'origine et l'évolution de la garde républicaine dont on retrouve les prémisses avec Saint Louis mais c’est en 1848 qu’on entend parler pour la première du terme Garde Républicaine. La garde républicaine qui comprend aujourd’hui la cavalerie mais aussi l’infanterie et toute sorte de police montée (à moto, à vélo…) Son rôle consiste à 80% à faire de la sécurité et seulement à 20% à faire des parades.

On passe ensuite au musée de la Garde Républicaine pour toute une partie un peu fastidieuse : les costumes, les chevaux et leurs spécificités. S’il est intéressant de savoir que le costume est complètement codifié et que rien n’est laissé au hasard : couleur, matière, longueur… j’ai trouvé que passer en revue tous les éléments était inutile d’autant plus que je vous le rappelle il faisait super froid.

GardeRepublicaine

Vient ensuite la visite des bâtiments : le bâtiment du quartier général, la forge (ouverte uniquement en semaine) les écuries d’un escadron de cavalerie. Chaque garde (homme et femme) est embauché en tant que militaire mais aussi en tant que cavalier. A son arrivé, un garde se voit attribuer un cheval avec lequel il travaillera jusqu’à la retraite de celui-ci. Il y a donc un lien très fort entre les cavaliers et les chevaux ce qui explique qu’à la garde républicaine, les cavaliers s’occupent eux même de leur cheval. Pour leurs faciliter la tache, ils sont logés dans le quartier avec un bâtiment réservé aux familles et un bâtiment pour les célibataires.
Les cheveux sont choisis par rapport à leur taille (objectif de fin de croissance : 1,70m) , leur force et leur robe car tous les chevaux d’un même escadron doivent avoir la même robe sauf pour les membres l’état major qui peuvent choisir les chevaux qu’ils souhaitent.

La visite continue avec le manège où on peut assister à un entrainement standard puis se termine avec l’écurie de l’état major.

Une visite sympathique mais difficile du fait du froid et du temps « perdu » dans le musée. Mon conseil, faites la visite en été et en semaine pour pouvoir pénétrer dans la forge.

Et si la garde républicaine vous intéresse, sachez qu’il y a régulièrement des représentations dont celles de la maison du Roy, des carrousel des lances, de la reprise des tandem ou de la reprise des douzes.  Pour connaitre les dates et pour réserver cela se passe par téléphone au 01 58 28 20 72 ou par email à l’adresse suivante : contact.garderepublicaine@gendarmerie.interieur.gouv.fr

Posté par Lutetia à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


12 janvier 2013

Profitez des réductions sur les visites Cultival via Ticket Minute

Cultival est une des agences évènementiels qui organise à Paris des visites très sympas, c’est par exemple eux qui proposent la visite des dessous de la Tour Eiffel ou encore la visite des coulisses du Lido.

De nombreuses visites sont actuellement vendues à prix réduits sur le site Ticket Minute, j’ai profité de ces réductions pour acheter des contremarques à prix réduits pour trois d'entre elles:
-  Au coeur de la Garde Républicaine pour 7,5€ au lieu de 12,5€ : "Poussez la porte du quartier des Célestins et venez découvrir le lieu d'entraînement des cavaliers de la Garde Républicaine !
Edifié en 1895, le quartier abrite depuis cette date l'état-major et le régiment de cavalerie de la Garde Républicaine. Ses écuries accueillent aujourd'hui les 140 chevaux du 1er escadron et de la fanfare de cavalerie. Accompagnez par un guide Cultival, vous commencerez votre visite guidée par la salle de traditions dédiée à l’histoire de la Garde Républicaine de 1802 à nos jours et aménagée dans une ancienne écurie. Vous serez subjugué par la magnifique structure type Eiffel du manège où les cavaliers du quartier s'entraînent quotidiennement. Votre guide vous détaillera au sein de la Grande Ecurie et l’Ecurie de l’Etat-major, les caractéristiques des majestueux chevaux."

Garde Republicainte Lutetiablog Lutetia

- les coulisses du théâtre du Chatelet pour 9€ au lieu de 13,5€ : "Entrez dans l'envers du décor de ce théâtre parisien mythique, au cour d'une visite guidée entre scène et coulisses. Laissez-vous instruire sur l’architecture du lieu, composé de parterre et balcons pour voir et être vu, typiques des théâtres à l’italienne. Guidé par un professionnel du monde du spectacle, vous emprunterez l'entrée des artistes, découvrirez le plateau et ses abords, les dessous de scène ainsi que les salles de répétition et les foyers. L'émotion de l'artiste, l'excitation des techniciens, l'angoisse du lever de rideau vous gagneront. L'atmosphère de ce théâtre mythique vous envoûtera !
Situé en plein cœur de Paris, sur la place du Châtelet, le théâtre est inauguré en 1862 en présence de l’impératrice Eugénie. Construit à la demande du Baron Haussmann, il comptait alors 2 500 places, ce qui en faisait le plus grand théâtre de la ville. Son acoustique extraordinaire et ses machineries à pyrotechnique lui permettaient d’accueillir des représentations à grand spectacle. « Danse, opéra, féerie, musique, drame, tragédie, comédie, vaudeville et pantomime » : chacun de ses mots figure sur son plafond, comme une promesse à la diversité des arts vivants que le Châtelet accueille depuis sa création."

 - les coulisses du théâtre Athénée pour 9€ au lieu de 13,5€ : "Accompagné d’un conférencier, découvrez côté coulisses, une des plus belles salles à l'italienne de Paris. Vous serez subjugué par ses richesses architecturales ainsi que son inestimable patrimoine artistique marqué par la figure de Louis Jouvet. Classé Monument Historique, l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet donne à entendre, dans une salle aux résonances exceptionnelles, de grands textes des répertoires théâtral et lyrique ainsi que des créations contemporaines, toujours dans le souci de les rendre accessibles à un public aussi large que possible. Une visite atypique qui mélange art, histoire et architecture, qui vous plongera dans le vieux Paris.
Un édifice colossal est construit au début des années 1880 selon une esthétique naïve de temple hindou : l'Eden-Théâtre. Lieu fabuleux mais impossible théâtre, l'Eden finit par disparaître quelques années plus tard.
L'actuel Athénée, dont la salle est aménagée dans l'un des foyers de l'Eden est inauguré en 1896. Il conjugue alors intimité, proximité et se fond dans l’urbanisme parisien. Environ un siècle après l'aménagement de l'Athénée sur l'emplacement d'un paradis perdu, subsistent encore quelques traces au-dessus de la coupole de la salle : un plafond décoré de motifs indiens, rouges, noirs et bruns, derniers vestiges incongrus et émouvants de l'Eden-Théâtre."

 

Coulisses Theatre Lutetiablog Lutetia

Profitez de ce bon plan tant qu’il en est encore temps et, pour info, je me demande si la visite de la garde républicaine ne correspond pas à la visite « Les artisans de la calaverie » de Paris Face Cachée.