22 mai 2012

Inconnu à cette adresse au théâtre Antoine (critique)

A la base, je voulais voir Nicolas Vaude. J’ai découvert ce comédien lors de la représentation de L’intrus à la Comedie des Champs Elysées et, séduite, j’ai regardé dès mon retour chez moi s’il ne jouait pas dans d’autres pièces. Lorsque j’ai vu qu’il allait être sur scène en février dans « Inconnu à cette adresse » au Théâtre Antoine, j’ai tout de suite pris les places.

Sauf que arrivés sur place au théâtre, on apprend que ce duo a été annulé et que c’est le duo de janvier que nous allons voir, à savoir : Gérard Darmon et Dominique Pinon.

 InconnuACetteAdresse_Affiche

Inconnu à cette adresse c’est l’histoire que raconte Kressmann Taylor, une correspondance des années 30 /40  entre deux amis. Copossesseurs d’une galerie d’art à San Francisco, l’un des deux, juif, est resté aux Etats Unies alors que le second, allemand, est retourné vivre en Allemagne. Leurs échanges de lettres montrent l’évolution de la mentalité de chacun et les effets du régime Hitlérien sur un homme a priori raisonné.

Bien que déçue par le changement inopiné d’acteurs, j’ai apprécié cette pièce. La mise en scène de Delphine de Malherbe met l’accent sur cette correspondance que le jeu des acteurs élève encore d’un niveau. Les aspects de l’âme humaine (terrifiants ou humbles) sont dévoilés sur scène pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Inconnu à cette adresse au théâtre Antoine
Jusqu'au 16 juin 2012
Tous les soirs à 19h ou 20h