16 novembre 2012

La Tosca de Puccini à l'opéra Bastille, un classique

Tosca, l’œuvre majeure de Puccini était encore à l’opéra pour cette saison redonnée dans la production de Werner Schroeter. L’histoire de la Tosca, un classique : « une cantatrice amoureuse et impulsive ; un peintre romantique et idéaliste ; un chef de la police affamé de chair, de pouvoir et de sang. Dans une Rome éternelle, une oeuvre vertigineuse qui capture l’essence du théâtre lyrique.» 

Tosca_Lutetiablog-Lutetia-blog

Ce mélodrame en trois actes impeccablement exécuté permet aux parisiens de découvrir Martina Serafina, une autrichienne dans le rôle de la Tosca qui se produisait pour la première fois à l'opéra de Paris. Si sa performance vocale est proche du sans faute, on regrette cependant son côté « actrice de série de second rang » qui casse un peu  ses prouesses au chant. Côté homme, le peintre Mario Cavadarossi, joué par Marco Bertoi faisait de l’ombre à tous les autres hommes sur scène, notamment à Scarpia (Sergey Murzaev) qui avait bien du mal à s’imposer.

Au final un spectacle agréable mais sans «épaisseur», mais bon c’est peut être tout simplement dû au fait que je préfère les œuvres moins dramatiques, avec plus de femmes et plus de chœur ou également au fait que, ayant déjà vu la pièce dans exactement la même mise en scène la saison passée, tous les effets de décor et de lumière n’ont créé aucune surprise.

Tosca à l’Opera Bastille de Paris
Jusqu’au 20 novembre 2012
Prix de 5 à 180€