30 novembre 2012

Le retour du resto éphémère du Plaza Athénée et le resto clandestin SupperClubs pour gentlemen

Décidemment, l’engouement pour les bars éphémères ne semble pas être en baisse, encore deux nouveaux pour cette saison hiver 2012.

BancsdhiverbyDR_Lutetiablog-Lutetia-blogPhoto by DR du site Hotellerie et Restauration


Les bancs d’Hiver
Le restaurant éphémère du Plaza Athénée les « Bancs d’Hiver » s’installe à Paris du 6 décembre au 15 février avec un resto éphémère montagnard autour du quel on peut boire un vin chaud avant de se restaurer. Le menu élaboré par le chef P Marc sera lui aussi dans l’esprit savoyard : Potiron, Raclette, biscuit de Savoir et autre mets originaux.
Menu à 120€ - Venir couvert !
Réservation au 01 53 67 66 00 ou lesbancsdhiverhpa@dorchestercollection.com
Ouvert le jeudi, vendredi et samedi soir | Privatisation possible
Hotel Plaza Athénéé
25 avenue Montaigne
75 008 Paris

Supperclubs_Lutetiablog-Lutetia-blogPhoto de l'article sur le site Merci Alfred

Supper Clubs pour Gentlemen
Un restaurant réservé aux hommes ! Un diner clandestin dont l’adresse sera révélée au dernier moment et où vous pouvez aller seul : l’occasion de faire des rencontres autour de la table. Quelques informations tout de même : le diner aura lieu dans une villa perchée sur les hauteurs de Montmartre et sera 100% champagne. Attention, seul une quinzaine d’invités pourra participer à ce diner.
Diner les 5, 6, 7 et 8 décembre à 20h
120€ par personne - Inscription sur internet dans la limite des places disponibles
Information repéré sur le site www.mercialfred.com


18 octobre 2012

Diner dans une hidden kitchen parisienne : la Mansardine le resto clandestin le plus in de Paris

Apres avoir testé le restaurant clandestin le Jim’s diner, continuons l’exploration des hidden kitchen à Paris et allons diner à la Mansardine.

La Mansardine c’est l’humble demeure de la Morue. Le concept ? Toujours le même : un homme (ou ici une femme) qui accueille régulièrement chez elle des inconnus à partager un diner et à discuter de tout et de rien. Pour y participer, rien de plus simple, il suffit de suivre le tumblr ou le compte twitter de la demoiselle et de s’inscrire dès qu’elle annonce la date d’un prochain diner.

Contrairement aux diners du dimanche soir chez Jim Haynes, ici cela se passe en petit comité : 4 voire maximum 6 personnes autour de la table. Car oui, il s’agit d’un diner assit, voire même placé. La Morue, cuisine bien, très bien, même si parfois elle rate les pates (c’est elle qui le dit)

LaMansardine Lutetiablog Lutetia Blog

Elle accueille donc ses invités avec un menu raffiné entrée, plat et dessert, chaque étape étant bien sûr accompagné de son vin.

Lors de ma visite, voici ce qui a été servi à la Mansardine

-          Guacamole et crevettes à l’orange, accompagné d’un pinot blanc

-          Souris d’agneau et écrasé de pommes de terre avec du Saint Joseph

-          Galette des rois aux pommes, sirop d’érable et noix de pécans avec du cidre

-          Digestif : Amaretto à volonté et liqueur de poire / pêche (je ne sais plus)

On passe donc une excellente soirée tout  en faisant des nouvelles rencontres et en se léchant les babines.
Je vous recommande donc de suivre son compte de près, à l’approche de Noël j’ai le sentiment qu’elle va réorganiser un diner gargantuesque de type roti de biche ou autre…

Attention, pour info, La Morue n’est pas millionnaire, elle demande donc une participation aux frais à hauteur de ce qu’elle a dépensé.

29 juin 2012

Jim Haynes' diner - Le diner de Jim Haynes : le resto clandestin le plus ancien de Paris

Ahh les Jim Haynes’ dinners….. celebres dans le monde entier, sauf en France.  Mais de quoi s’agit il exactement ? Le principe est simple : Jim Haynes un americain qui vit à Paris depuis 30 ans organise chaque dimanche soir chez lui un diner pour des inconnus. Pour y participer s’il suffit de s’inscrire par mail ou par téléphone et de venir : tout le monde est bienvenu. Mais attention, il faut s’y prendre bien à l’avance, sinon c’est liste d’attente assuré. Depuis 30 ans, les diners de Jim cartonnent et font salle comble: en voila un qui n’a pas attendu la mode des hidden kitchen (restaurant clandestin en français) pour cuisiner pour des inconnus.

 

Jim Haynes Diner Lutetiablog lutetia blog

Le dimanche soir, armé du mail avec l’adresse, le code et autres instructions, direction la maison de Jim. Celui-ci habite dans une charmante impasse mi pavée mi jardin, dans un ancien atelier d’artiste (avec verrerie et structure en acier qui va bien avec). Arrivé sur place, c’est la surprise :  moi qui pensais participer à un diner assis avec une vingtaine d’invités, je réalise que plus de 60 personnes sont reçues chaque dimanche pour le Jim’s dinner : heureusement qu’il y a l’impasse pour s’installer car tout le monde ne tiendrait pas dans l’atelier. A 20h pile, Jim fait l’appel et collecte les participations de chacun (suggestion à 30€) et on passe à table. Par on passe à table, comprendre faire la queue à la cuisine pour se voir servir son assiette et se servir en boisson mise à disposition dans l’appartement. Apres un petit moment de flottement, chacun se met à parler à son voisin. En Anglais bien sur ! Car évidemment, si ce bon plan n’est pas connu par les francais, qui vient ?  Principalement des américains : Jim est ultra connu aux Etats-Unis : il est dans le lonely planet, le New York Times a écrit un article sur lui en mars 2012… Le Jim’s diner c’est le rendez-vous secret des touristes américains à Paris.

 

Pendant le diner chacun évolue à son rythme, passe d’un groupe à un autre, va parler avec Jim. Jim c’est la star de la soirée évidemment ! Tout le monde veut sa photo avec lui.  Ce qu’il faut savoir, c’est que Jim est un espèce de Forrest Gump : il a écrit plusieurs livres sur des sujets divers et variés, un film a été fait sur lui, il a créé une entreprise… bref il a tout fait !

 

Apres le diner, chacun est invité à laisser sa marque en signant le livre d’or et en faisant des commentaires. A 11h, fin du diner pour ne pas gener les voisins et chacun rentre chez soi (ou devrais je dire à l’hôtel) encore tout surpris par la soirée insolite qui vient de passer. Bref le Jim’s dinner ou le diner de Jim Haynes à Paris c’est un super moyen  de voir un ancien atelier de poterie dans une impasse privée, de discuter de tout et de rien avec ses voisins, de parler en Anglais, mais aussi  de chasser la morosité du dimanche soir en ayant l'impression de participer à un diner insolite, de faire parti d'un club secret: ceux qui l'on fait!