11 septembre 2012

Anne Frank au Théâtre Rive Gauche (critique)

Depuis le 6 septembre 2012, le comédien Francis Huster porte au théâtre une pièce pour laquelle il s’est battu pendant des années : Anne Frank.

Anne Frank Theatre Gauche Lutetiablog Lutetia Blog

La pièce ne raconte pas tant l’histoire d’Anne Frank que celle de son père, de retour au Pays Bas et qui découvre le journal de sa fille. Le spectateur alterne donc entre la vie d’Otto Frank après guerre et des scènes de vie à l’Annexe (l’Annexe étant les pièces où ont vécu les Frank et leurs acolytes cachés pendant deux années), revécu à travers le journal d’Anne. Pour info, les textes extraits du Journal d’Anne Frank ont été vérifiés à la virgule près par la Fondation Anne Frank, le spectateur ne risque donc pas de trouver que la pièce dévie par rapport au livre original.

Francis Huster est comme toujours poignant dans son rôle et joue parfaitement son role de père envers Anne Frank. Une émotion qui passe également très bien de la part de la jeune comédienne qui joue Anne.

Un seul regret sur cette pièce : le choix de la musique « triste » la même que celle que l’on entend dans tous les films et pour toutes les pièces « tristes » Dommage d’avoir utilisé cette bande son si commune.

Anne Frank au Theatre Rive Gauche
Du mardi au vendredi à 21h, samedi à 15h30 et 21h, dimanche à 15h30
Jusqu'au 20 decembre 2012
Prix : 42 à 52€
Mis en scène par Steve Suissa
Adapté par Eric-Emanuel Schmitt
avec Francis Huster (Otto Frank), Roxane Duran (Anne Frank)