10 juillet 2012

Histoire de la Prostitution au Carmen

Le Carmen c'est le bar du 9ème arrondissement qui plait à la fois aux hypsters et aux bobos : les hypsters apprécient la musique et les invités, pendant que les bobos profitent du lieu et de son histoire. En effet, le bar ne s’appelle pas Le Carmen pour rien : il s’agit tout simplement de l’ancien hotel particulier de Bizet, celui-ci même où il aurait composé l’opéra Carmen. L’hôtel particulier ensuite devenu maison close conserve encore tout le charme de l’époque : boiseries, moulures et lumières tamisées... combiné à de la musique électro, c'est parfois très insolite.

En Juin – Juillet le Carmen a accueilli des conférences autour du thème de la prostitution. La dernière date de la saison, le mardi 10 juillet 2012 nous entraine au cœur de la Mondaine, à la découverte de la Brigade des Mœurs

 

Le Carmen Lutetia Blog lutetiablog
Photo récupérée sur le site Le Carmen

Le Carmen
34 rue Dupérré, 75009 Paris
Ouverture des portes : 20h
Conférence 20h30 le mardi 10 juillet
Entrée : 5€ avec une boisson non alcoolisée
Attention : physios et videurs font parfois un peu les durs à cuire et demandent systématique si on est sur la liste alors qu’en fait, il n’y a pas de liste...


01 juillet 2012

Séance de cinéma à l'hôtel Jules et Jim

Obtenir une place pour les séances secrètes de ciné du Jules et Jim n'est pas chose facile car la concurrence est rude sur la page facebook (cf explications sur le mode d'inscription ici), mais à force de persévérance, le précieux sésame a été obtenu.

Ciné Jules et Jim Lutetiablog Lutetia Blog



Me voici donc conviée à une séance de cinéma, dans la salle éphémère (et secrète!) de l'hôtel Jules et Jim. A 20h, je me dirige vers l'hôtel et j'informe l’accueil de la raison de ma présence. On me dirige vers l'ouvreuse qui vérifie que je suis bien sur la liste; une fois que je suis validée direction le bar de l'hôtel pour patienter. Je traverse la cour pavée de l'hôtel qui fait office de terrasse quand il fait beau et je pénètre dans le bar. En attendant que la séance commence d'ici 30 min environ, je prends un verre : 6€ le verre de vin, le prix correspond bien à la cible de l'hôtel : les bobos. Petit à petit, d'autres spectateurs arrivent. Je constate que malgré la restriction de l’hôtel sur les réservations (une place par personne) les gens sont en couple, voir en groupe : j'imagine que certains ont guetté ensemble le post d'annonce de la séance sur la page facebook pour pouvoir être sûrs de s'inscrire ensemble.

L'ouvreuse annonce ensuite que la séance va bientôt commencer et nous conduit vers la salle de cinéma. Celle ci se trouve dans le sous-sol de l'hôtel, dans une cave ancienne en pierre. On nous installe et on nous distribue même des petites couvertures pour se couvrir (en effet, l'odeur humidité étant forte en sous sol, des ventilateurs ont été installés ce qui créé des courants d'air frais). Chacun s'installe et après une bref présentation du court métrage qui va suivre, la séance démarre. Pas de discussion avec le réalisateur car celui ci n'était pas disponible. Enfin, petite introduction du film et la séance, la vraie, commence.

Après la séance, tout le monde est reparti de son côté comme pour une séance de cinéma traditionnelle.

Bref, une initiative hyper sympa de la part de l'hôtel Jules et Jim, mais j'ai regretté que les invités ne viennent pas seuls et donc n'étaient pas du tout ouvert à la communication (et ceci malgré l'approche astucieuse de l'hôtel = une place par personne). Second regret: que l'hôtel ne pousse pas le concept encore plus loin en organisant par exemple une discussion ouverte au bar après la séance.

29 juin 2012

Jim Haynes' diner - Le diner de Jim Haynes : le resto clandestin le plus ancien de Paris

Ahh les Jim Haynes’ dinners….. celebres dans le monde entier, sauf en France.  Mais de quoi s’agit il exactement ? Le principe est simple : Jim Haynes un americain qui vit à Paris depuis 30 ans organise chaque dimanche soir chez lui un diner pour des inconnus. Pour y participer s’il suffit de s’inscrire par mail ou par téléphone et de venir : tout le monde est bienvenu. Mais attention, il faut s’y prendre bien à l’avance, sinon c’est liste d’attente assuré. Depuis 30 ans, les diners de Jim cartonnent et font salle comble: en voila un qui n’a pas attendu la mode des hidden kitchen (restaurant clandestin en français) pour cuisiner pour des inconnus.

 

Jim Haynes Diner Lutetiablog lutetia blog

Le dimanche soir, armé du mail avec l’adresse, le code et autres instructions, direction la maison de Jim. Celui-ci habite dans une charmante impasse mi pavée mi jardin, dans un ancien atelier d’artiste (avec verrerie et structure en acier qui va bien avec). Arrivé sur place, c’est la surprise :  moi qui pensais participer à un diner assis avec une vingtaine d’invités, je réalise que plus de 60 personnes sont reçues chaque dimanche pour le Jim’s dinner : heureusement qu’il y a l’impasse pour s’installer car tout le monde ne tiendrait pas dans l’atelier. A 20h pile, Jim fait l’appel et collecte les participations de chacun (suggestion à 30€) et on passe à table. Par on passe à table, comprendre faire la queue à la cuisine pour se voir servir son assiette et se servir en boisson mise à disposition dans l’appartement. Apres un petit moment de flottement, chacun se met à parler à son voisin. En Anglais bien sur ! Car évidemment, si ce bon plan n’est pas connu par les francais, qui vient ?  Principalement des américains : Jim est ultra connu aux Etats-Unis : il est dans le lonely planet, le New York Times a écrit un article sur lui en mars 2012… Le Jim’s diner c’est le rendez-vous secret des touristes américains à Paris.

 

Pendant le diner chacun évolue à son rythme, passe d’un groupe à un autre, va parler avec Jim. Jim c’est la star de la soirée évidemment ! Tout le monde veut sa photo avec lui.  Ce qu’il faut savoir, c’est que Jim est un espèce de Forrest Gump : il a écrit plusieurs livres sur des sujets divers et variés, un film a été fait sur lui, il a créé une entreprise… bref il a tout fait !

 

Apres le diner, chacun est invité à laisser sa marque en signant le livre d’or et en faisant des commentaires. A 11h, fin du diner pour ne pas gener les voisins et chacun rentre chez soi (ou devrais je dire à l’hôtel) encore tout surpris par la soirée insolite qui vient de passer. Bref le Jim’s dinner ou le diner de Jim Haynes à Paris c’est un super moyen  de voir un ancien atelier de poterie dans une impasse privée, de discuter de tout et de rien avec ses voisins, de parler en Anglais, mais aussi  de chasser la morosité du dimanche soir en ayant l'impression de participer à un diner insolite, de faire parti d'un club secret: ceux qui l'on fait!

24 juin 2012

Sous le Béton, le Son le 30 juin 2012

Le 30 juin 2012, A Travers Paris organise un évènement culturel qui allie promenade, danse et concert sous l’échangeur de la Porte Bagnolet. Cela peut sembler étranger, mais l’échangeur de la Porte Bagnolet a initialement été concu pour être un lieu de promenade, où pietons et automobilistes qui entraient ou quittaient Paris devaient se croiser dans leurs pérégrinations parisiennes.

 

Sous le Béton, le son A travers Paris Lutetiablog Lutetia Blog

Au programme :
- visite guidée à 18h
- Soirée à partir de 20h
- Animation par Madam'Trio et Jonathan Cétol
- représentation par la compagnie Alice et Adrien Martins -A² avec une chorégraphie conçue spécialement pour l’occasion

L’évènement est gratuit, mais pour des questions d’organisation, il faut s’incrire en envoyant un mail à contact@atraversparis.com. Inscription possible jusqu’au 28 juin 2012.

 

Sous le béton, le son
Samedi 30 juin 2012
Promenade à 18h – Rendez-vous à la sortie de métro Porte de Bagnolet
Soirée à 20h - Sortie de métro Porte de Bagnolet (ligne 3), sortie boulevard Davout et suivre le fléchage.

 

A Travers Paris est donc, vous l’avez peut être compris, une association dont le but est de se réapproprier des espaces urbains en y créant des évènements culturels de toutes sortes. Pour être tenu au courant des évènements, happening, visites guidées qui s’organisent tout au long de l’année, le mieux reste de s’inscrire à la newsletter.

21 juin 2012

Les Monkey Crashers s’invitent aux soirées et prennent le contrôle

Les Monkey Crashers sont quatre, ils sont jeunes, ils sont sexys. William, Kate, Stewart et Duff sont des singes ultra lookés qui s’invitent dans les soirées et prennent le contrôle. La team est parfaite avec un DJ, un barman, un cocktail master et une joueuse : tout ce qu’il faut pour faire la fête. Avec déjà quatre hold ups à leurs actifs à Paris, un nouveau coup se prépare pour la fête de la musique, soit demain soir près d’Opéra.

Monkey Crashers Lutetia Lutetiablog Blog

Pour en savoir plus et notamment connaître l’agenda et les dates de hold ups, il faut suivre la page facebook des Monkey Crashers : http://www.facebook.com/MonkeyCrashers et s’inscrire sur le site http://www.monkey-crashers.com/.

08 juin 2012

Salle de cinéma éphémère à l'hôtel Jules et Jim

Après le bar ephémère, la salle ephèmère

L’hôtel Jules et Jim qui a ouvert il y a moins d’un an à Paris fait encore parler de lui. Pour rappel, avant même son ouverture, l’hôtel créait le buzz en organisant des soirées musicales et des happenings artistiques dans le bar de l’hôtel encore en travaux.

Cette année il surf sur le succes des bars / magasins / restaurants (aucune mention inutile) éphémères en ouvrant une salle de cinéma éphémère. Chaque mercredi, dans une salle secrète, l’hôtel projettera un court métrage d’un jeune talent puis un classique.  Evidemment, le premier film diffusé sera « Jules et Jim » de Truffaut pour représenter la décenie 1960.

Jules et Jim Lutetia Blog

Pour obtenir ses places (20 places uniquement par semaine) il faut surveiller attentivement la page facebook de l’hôtel les jeudis : les 20 premiers inscrits auront la précieuse invitation pour la soirée du mercredi suivant.

04 juin 2012

En blanc

On connaissait déjà les diners en blanc, le pique-nique blanc mais voici que cette année s’organise le premier concert en blanc. Très bien toutes ces activités « en blanc », mais de quoi s’agit il exactement ?

Diner en Blanc Lutetia blog

A la base, il y avait uniquement "le diner en blanc" : un évènement parisien, secret et insolite. Le principe est simple : organiser un diner géant sauvage à Paris avec tables et chaises, nappe blanche (évidemment), boisson, nourriture et bien sur une tenue blanche immaculée. Ce diner est organisé depuis plus de 25 ans à Paris; les participants sont informés uniquement via le bouche à oreille, un RDV est donné à un point de rencontre et c’est 15 minutes avant le diner que les participants connaissent le vrai lieu du diner. Les années précédentes le diner a eu lieu au Carrousel du Louvre, sur les champs Elysées, place de la Concorde ou sur le parvis de Notre Dame.
Pour info, cette année le diner aura lieu le 14 juin 2012.

Le pique-nique blanc est le pendant du diner blanc sauf que celui-ci a lieu à date et lieu fixe tous les ans depuis 4 ans: à savoir le 14 juillet sur les rives du grand canal de Versailles. En 2011, les personnes réellement vêtues de blanc pouvait assister gratuitement aux Grandes Eaux de Versailles.

Enfin le petit nouveau dont c’est la première édition cette année : le concert en blanc. Même principe : un évènement secret et ouvert à un nombre restreint de participants. Ce premier concert aura lieu dans « un cadre inattendu et remarquable », «  un lieu magique au cœur de Paris qui sera exceptionnellement ouvert au public ». Le concert aura lieu ce lundi 4 mai en présence de 300 personnes. Les places sont à 20€ et il est possible de les réserver sur le site officiel.

Edit : Décidement le blanc est à la mode cette année. Pour le dernier soir de Monumenta 2012, We love Art et the Creators Project organise un bal en blanc sous la verrière du Grand Palais. Les places sont à gagner sur le site de the Creators Project. Pour être sur le coup, suivez le compte twitter  : creators

Edit : le dîner en blanc aurait lieu place des Vosges et sur le parvis de Notre Dame