13 janvier 2013

Exposition Chaim Soutine, l’ordre du chaos à l’Orangerie

Chaim Soutine est une artiste russe venu en France encore tout jeune avec l’espoir d’apprendre la peinture et de devenir peintre. Hebergé dans un premier à la Ruche, un des ateliers d’artiste de Montparnasse, celui ci devient vite ami avec Modigliani qui le présente à son marchand d’art : Zborowski.

Chaim Soutine supportant mal la vie parisienne et les parisiens, Zborowski lui propose d’aller se reposer quelques temps à Ceret et lui offre même de lui payer son transport, ce que Soutine accepte. C’est le début d’une grande période de peinture avec des series de paysages très tourmentées, d’autant plus que Soutine y apprends la mort de son ami Modigliani.

En 1922, le collectionneur américain Alfred Barnes tombera en pâmoison devant les toiles de Soutine et en achetera une soixantaine ce qui garanti enfin un peu de sécurité financière à Soutine. Plus tard, il trouve un autre « mécène » en la personne de Marcellin et de sa femme Madeline Castaing.

Très connu pour son temperament fougueux et son processus de creation très particulier, Soutine ne supporte pas que quiconque l’observe peintre ou même jette un oeil sur une de ses toiles avant que celle ci soit finie, sauf Madeleine Castaing qui est devenu très proche de l’artiste.

Chaim Soutine Maisons Lutetiablog LutetiaLes Maisons de Chaim Soutine


L’exposition s’organise autour de trois axes : 1) les paysages 2) les natures mortes et 3) les portraits (celles ci même qui ont permis à Soutine de se faire remarquer par Barnes)  Une belle retrospective sur l’oeuvre de Soutine qui permet d’avoir une large vision de ses oeuvres et notamment de bien appréhender sa façon de travailler et son obsession des series. Une exposition que j’ai eu beaucoup de plaisir à voir, notamment parce que j’ai pu faire de nombreux liens avec les explications de la guide de l’expo Modigliani / Soutine à la pinacothèque.

 

Chaim Soutine, l’ordre du chaos au musée de l’Orangerie
Jardin des Tuileries
Jusqu’au 24 janvier 2013
Ouvert du mercredi au lundi de 9h à 18h
Prix : 7,5€


26 août 2012

Virée Urban Pulse N2 : Expo Modigliani, Soutine puis resto à la Maison Greque

Vendredi soir, j’ai participé à la seconde Virée Urban Pulse. Une virée Urban Pulse ? de quoi s’agit t il ?

A la base Urban Pulse est une application pour s’organiser en ville : transport, ciné, restau… tout y est. Pour faire la promotion de cette application, l’équipe Urban Pulse organise, via l’application, une fois par mois une soirée expo + resto.

Urban Pulse Lutetiablog Lutetia Blog

La virée d’août commence donc par la visite de l’expo Modigliani, Soutine à la Pinacothèque de Paris. Une guide nous emmène à travers la collection Jonas Metter, ce collectionneur pas suffisamment riche pour s’acheter des œuvres d’artistes alors connus, qui s’achète alors des toiles d’artistes pas connus à l’époque d’artistes tels que Utrillo, Modigliani, Derain, Soutine… Apres une heure de visite à découvrir la vie et l’œuvre de ces peintures, nous avons une demi-heure pour apprécier l’exposition par nous même et pour aller voir ou revoir les œuvres de notre choix. Pendant ce temps, la guide reste à notre disposition à tout moment pour répondre à nos questions.

Ensuite, la soirée continue avec un diner au restaurant la Maison Grecque et enfin la possibilité de discuter avec les autres participants à la soirée (parce qu’avant avec le casque pour écouter la guide, c’est pas super friendly) L’ambiance est vraiment bonne, d’autant plus que chacun est venu seul et donc est très ouvert. Ca discute, ça rit, bref tout le monde en profite tout en degustant des plats grecs aux noms étranges.

Au final, une super soirée à rencontrer des gens interessants, à se cultiver et à rire.

Vivement qu’Urban Pulse intègre un opérateur voyage dans leur appli pour qu’ils organisent ensuite des Virée Urban Pulse voyage !