19 septembre 2012

La Cantatrice Chauve au Théâtre de la Huchette (critique)

La Cantatrice Chauve est une pièce absurde d’Eugène Ionesco. Lors de sa sortie en 1957, les critiques furent unanimeS contre ce spectacle : « ça ne passera jamais » « c’est l’œuvre d’un dément, un fumiste, un plaisantin » « ça mérite tout au plus un haussement d’épaule » ….

Initialement distribué au Théâtre de la Huchette qui avait alors été loué pour un mois : 40 ans après, le spectacle est toujours à l’affiche dans cette petite salle qui peut accueillir au mieux une cinquantaine de spectateurs au milieu du quartier Latin. Comme disait Ionesco « Mieux vaut un grand succès dans un petit théâtre qu’un petit succès dans un grand théâtre »

La Cantatrice Chauve Lutetiablog Lutetia Blog

Cette pièce qui était avant-garde lors de sa sortie est maintenant un classique traduit dans toutes les langues et un must see de la vie culturelle parisienne. C’est donc avec beaucoup de curiosité de nous sommes allés voir la pièce.

Une pièce absurde donc avec des dialogues qui passent du coq à l’âne, qui se contredisent d’une seconde à l’autre, une histoire sans queue ni tête  Je comprends mieux le tumulte que la pièce a créé en 1957. Un seul regret : un absurde qui devient prévisible sur la fin où dès qu’un acteur dit quelque chose, on sait qu’un autre acteur va dire le contraire dans la minute.

Une expérience tout de même enrichissante et une bonne action à la fois : en effet, du fait de l’augmentation des loyers, la pièce est régulièrement sur le point de ne plus être distribué à la Huchette.

Parisiens, cultivez-vous et soutenez La Cantatrice Chauve, un des spectacles parisiens culte, en prenant des maintenant vos billets sans le repousser à plus tard, car après tout « on a le temps… » et bien on ne sait jamais et mieux vaut maintenant que jamais !

La Cantatrice Chauve au Theatre de la Huchette
23 rue de la Huchette, 75005 Paris
Du mardi au samedi à 20h
Prix : 23€