22 janvier 2013

Paris Face Cachée : inscription seconde vague

Ne manquez pas, mercredi 23 janvier la seconde vague pour les inscriptions de Paris Face Cachée. Mise en ligne des réservations entre 9h et 10h.

Paris Face Cachée Lutetiablog Lutetia

Au programme de cette seconde vague (je crois, selon mon décryptage des programmes, je peux tout à fait me tromper) :

-          Le petit train de la gare de l’Est

-          Oxmo Pucino en concert dans un atelier de maintenance de la RATP

-          Les coulisses de l’hôpital Kremlin-Bicêtre

-          Le bunker sous la gare de l’Est ?

-          Les coulisses du stade de France ?

-          Visite de la Cité internationale

-          L’expo Robots du Musée des Arts et Métiers

Et plein d’autres choses...

 

Préparez votre CB dès maintenant et connectez vous sur www.parisfacecachee.fr demain au réveil !


16 décembre 2012

Une visite qui en met plein les yeux : La Maison du Pastel Henri Roché à Paris

Pour être honnête, je me suis inscrite à cette visite sur mon site préféré de visites (celui du Comité Départemental tourisme de Seine Saint Denis pour rappel), uniquement car je trouvais très belles les photos de présentation. J’y suis allée sans rien savoir de cette visite et j’en ai pris plein les yeux.


Maison Pastel Henri Roché Lutetiablog Lutetia

La maison du pastel a été créée en 1720 pendant l’époque des grands pastellistes comme par exemple Quentin de la Tour.
En 1860, celle-ci est reprise par Henri Roché alors pharmacien qui est tombé amoureux du pastel lors que son ami Pasteur le lui fait découvrir. En 1860, il reprend la maison avec 300 couleurs et petit à petit il créé lui-même de nombreuses couleurs et nuances, ce qui le mène a avoir fin 1920 plus de 1000 nuances. 1920, c’est la grand période de l’impressionnisme et la boutique fonctionne très bien.
Vient ensuite la guerre, la famille laisse ses 1650 nuances en France et part vivre à l’étranger, la boutique étant maintenant au main des allemands. Après la guerre, retour en France et Henri Roché recommence à zéro : il avait conservé ses fiches et ses formules pour chaque couleur, chaque nuance mais il doit se reconstituer un stock de baton de pastel.
En 1960, sa femme et ses filles reprennent la boutique. Les temps sont durs et la boutique doit sa survie a un client très fidèle qui achète très régulièrement des boites entières de pastel.
En l’an 2000, une nièce de la famille reprend l’atelier, ses tantes étant alors âgées de plus 80 ans et souhaitaient bien sûr prendre une retraite bien méritée. Celle-ci travaille seule pendant des années, jusqu’à ce qu’une jeune américaine, passionnée de pastel arrive à la convaincre de la prendre en stage et de l’embaucher une fois qu’elle s’est montrée indispensable au bon fonctionnement de la maison.

Henri Roché Lutetiablog Lutetia

La visite de la maison du pastel, consiste en fait tout simplement à rester dans la boutique rue Rambuteaux, mais le temps passe très vite et on s’émerveille à chaque ouverture de  boite de pastel. J’essaye souvent de ne pas mettre trop de photos pour ne pas alourdir trop un article, mais ici c’est vraiment indispensable.

Henri Roché Blog Lutetia Lutetiablog

Henri Roché Lutetia Lutetiablog

Henri Roché Vert Japon

Henri Roché Violet

Henri Roché Bleu

HenriRoché Lutetia Lutetiablog

RochéHenri Lutetiablog Lutetia

Pour comprendre la fabrication, à la maison, des bâtons de pastel, je vous invite à regarder les vidéos sur le site Henri Roché ou tout simplement à vous inscrire à la prochaine visite. Franchement, rien ne sert ici de raconter la fabrication, il faut voir les bâtons et être dans la boutique pour vivre pleinement l’expérience du pastel.

boite Henri Roché Lutetia Lutetiablog

La Maison du Pastel Henri Roché
20 rue Rambuteau, Paris 3ème
Ouvert le jeudi de 14h à 18h ou sur rendez-vous
Exceptionnellement ouverte le samedi 22 décembre
Téléphone : +33 (0)1 40 29 00 67

Le pastel coûte de 16 à 25€ le baton, il existe maintenant aussi des petits batons à moitié prix.

05 novembre 2012

Visite de l’église et de la cathédrale américaine de Paris avec l'Observatoire du Patrimoine Religieux

Tout le monde sait qu’il existe une église américaine à Paris, mais ce que les parisiens savent moins c’est qu’il existe également une cathédrale. Il y avait en fait initialement uniquement une chapelle anglicane mais suite à une scission, Paris c’est retrouvé avec une église construite en 1930 et une cathédrale. L’église accueille plus de 35 cultes protestants, la cathédrale est quand à elle anglicane uniquement et son évêque est en fait un évêque européen de plus de 6 pays d’Europe.

Si l’église est beaucoup plus connue que la cathédrale, c’est tout simplement parce que la communauté s’est organisée autour de l’église : deux écoles, salle de sport, une cafet, un amphithéâtre avec concerts, … l’église américaine est devenue un lieu de vie pour la communauté américaine.  Tant et si bien que Martin Luther King est venu prêcher en 1965 dans cette même église !
Petite anecdote, l’église est éclairée par trois lustres énormes. Ceux-ci sont descendus manuellement par un homme qui se tient au dessus des lustres, il ne peut donc voir si les lustres s’approchent du sol, c’est pourquoi, lors de l’opération de nettoyage des lustres, l’organiste se met à son clavier et joue très fort quand les lustres commencent à être dangereusement bas.

Eglise Américaine Lutetiablog lutetia Blog

L’église américaine, contrairement à ce que dit son nom aceuille plus de 40 nationalités différentes et est ouverte à tous. Vous pouvez par exemple assister gratuitement aux concerts du dimanche soir.

Cette visite a été réalisée avec l'observatoire du patrimoine religieux via le site visite privé (le réseau social du patrimoine) avec ma mère en envoyée spéciale, car malheureusement, je travaillais.